Commentaires de gestion

9 Août 2019

Thomas de Saint-Seine

RAM (LUX) SYSTEMATIC FUNDS – LONG/SHORT GLOBAL EQUITIES

Le fonds RAM (Lux) Systematic Funds - Long/Short Global Equities Fund a enregistré un rendement de -0,08%* (classe PI USD - net des frais) en juillet.  Après un début de mois relativement calme, des ondes de choc conséquentes ont émergé fin juillet. En l’espace de trois jours, la guerre commerciale est revenue sur le devant de la scène lorsque le président Donald Trump a menacé d'appliquer des droits de douane de 10% sur 300 milliards de dollars de produits chinois supplémentaires, tandis que le discours et les perspectives prudentes de la Fed ont déçu les marchés. Plus tôt dans le mois, la BCE a conservé ses munitions en laissant ses taux inchangés, mais a annoncé son intention d'introduire un vaste programme d'assouplissement, avec à la clé des baisses de taux et la reprise des achats d'actifs (QE). Par ailleurs, le S&P500 a dépassé la barre des 3.000 points, établissant un nouveau record historique, tandis que la croissance économique chinoise atteignait son plus bas niveau en 27 ans (6,2%). La réaction des marchés à ces chiffres a été relativement modérée. Dans l’ensemble, les stratégies longues ont nui à la performance durant le mois, notamment Defensive et GARP/Momentum, en raison des difficultés rencontrées par les spécialistes de la sélection de titres axée sur les fondamentaux. La stratégie Value a une nouvelle fois été décevante, pénalisant au passage le portefeuille Machine Learning. Parmi les positions short, le portefeuille Momentum a généré un alpha significatif, captant les titres affichant des tendances de cours fondamentales négatives. Le portefeuille short Value a quant à lui sous-performé le marché. Parmi les positions short, les Etats-Unis, le Canada et le Royaume-Uni ont apporté d’excellentes contributions, bénéficiant de l’alpha généré par les positions longues. En revanche, l’exposition à l'Asie a coûté des points, en particulier en Corée du Sud, à Hong Kong et au Japon. Alors que le marché s’adapte à une volatilité accrue, nous commençons déjà à entrevoir en août les avantages inhérents à un bêta proche de 0 combiné à des stratégies de sélection de titres short.

*Source: RAM Active Investments