Commentaires de gestion

Patience

15 Mars 2019

Gilles Pradère

RAM (Lux) Tactical Funds - Global Bond Total Return fund - Gilles Pradère Senior Fund Manager, Fixed Income

Le rebond des actifs risqués entamé en janvier s'est confirmé en février, la stabilité des taux de part et d'autre de l'Atlantique ayant profité aux actions comme aux obligations d'entreprises.

Le compte rendu de la réunion de janvier de la Réserve fédérale a montré que l'approche patiente et flexible suggérée début janvier par son président a bel et bien été adoptée. La combinaison d'une inflation modérée et d'une intensification des risques économiques, en particulier en dehors des Etats-Unis, justifie la posture attentiste et la pause marquée par la Fed pour le moment.

Les divers sujets qui ont préoccupé les marchés en 2018 connaissent par ailleurs une actualité légèrement favorable. Le président Trump a repoussé la date butoir du 1er mars concernant les droits de douane appliqués aux produits en provenance de Chine, dans la mesure où les négociations évolueraient dans le bon sens. Le risque d'un Brexit sans accord est désormais assorti d'une faible probabilité, car la validation du Parlement britannique sera nécessaire, et il paraît invraisemblable que cette validation puisse être octroyée.

Les données économiques publiées ont confirmé le maintien de la robustesse relative de l'économie américaine et la présence de timides signes de stabilisation ailleurs, avec dans l'ensemble un léger assouplissement des conditions financières, résultant de l'attitude patiente des banques centrales. Dans un tel environnement, notre portefeuille reste équilibré, ce qui permet de tirer parti de la compression éventuelle des spreads, mais selon une approche rigoureuse, afin de conserver un bon niveau de diversification et de robustesse.

Notre portefeuille en USD a profité d'un resserrement des spreads au niveau des expositions aux titres bien notés et des marchés émergents, tandis que la composante de qualité supérieure a apporté une modeste contribution positive (0,22% en termes bruts de frais), à la faveur de taux stables. Nous avons pris nos bénéfices sur certains titres bancaires senior ayant signé de belles performances, que nous avons réinvestis dans des titres plus stables d'agences. Notre portefeuille en euros a lui aussi bénéficié de la compression des spreads (+0,32% en termes bruts de frais). Nous avons allégé l'exposition à certains titres senior du secteur de l'assurance, au profit de la dette en euros des marchés émergents, qui offre un spread attrayant. Notre portefeuille traditionnel a dégagé une performance brute de frais de +0,56%.

Face à la contraction des spreads de swaps d'actifs américains, nous avons étoffé l'exposition à la stratégie durant le mois, les spreads s'étant rapprochés de zéro. Dans le contexte d'une pentification modérée de la courbe des taux en USD, notre stratégie de pentification a porté ses fruits. Notre portefeuille non traditionnel a enregistré une performance brute de frais de -0,02%.

Nous avons profité du rebond du CAD pour prendre une partie de nos bénéfices en fin de mois, dans le but d'exploiter la volatilité. La SEK est restée relativement fragile, mais au vu des chiffres corrects publiés et d'une certaine sous-évaluation, il existe une marge d'appréciation. Notre portefeuille de devises a signé une performance brute de frais de +0,08%.

En fin de mois, la performance nette de frais de la classe B USD du fonds RAM (Lux) Tactical Funds – Global Bond Total Return Fund s'établissait à +0,55%. La duration s'élevait à 3,15 ans et la qualité moyenne du crédit était de A+.

 *Source: RAM Active Investments