Commentaires de gestion

Octobre 2020 - Responsabilité carbone et normes durables - Commentaires de gestion systématique

13 Novembre 2020

Emmanuel Hauptmann

Lancée en juillet 2020 au beau milieu de la pandémie, la stratégie RAM Stable Climate Global Equities (classe IP USD, nette de frais) signe une hausse de 3,27%, surperformant l'indice MSCI World TRN$. En termes de durabilité, notre portefeuille respecte nos objectifs en matière de sélection ESG et d'émissions de CO2 totales. Le portefeuille a généré 331 TCO2 (périmètres 1 et 2) sur la période contre environ 1000 TCO2 pour l'indice MSCI World (à encours équivalent). Comme prévu, nous avons rempli nos obligations trimestrielles en octobre et compensé les émissions de CO2 du portefeuille en sélectionnant 2 projets MDP présentant une additionnalité et des avantages intéressants :

  1. Projet de production d'énergie à partir de biomasse développé par Harinagar Sugar Mills Ltd : ce projet basé dans l'Etat du Bihar (Inde) vise à produire de l'électricité à partir de la combustion de bagasse (résidu de la canne à sucre), un combustible neutre en carbone. Outre la réduction d'émissions de GES, ce projet de biomasse offre de nouvelles opportunités aux secteurs et activités économiques de la région. (cliquez ici pour en savoir plus)
  2. Récupération de méthane dans les eaux usées rejetées par le nettoyage de la paille de blé à l'usine de fabrication de papier de Shreyans Industries Limited : le projet basé dans l'Etat du Pendjab (Inde) se compose d'installations permettant de capter le méthane et de le brûler pour produire de la vapeur dans les chaudières d'une usine de fabrication de papier. Il offre de nombreux bienfaits sur les plans de l'environnement, de l'emploi et de la prospérité dans la région (cliquez ici pour en savoir plus)

Revue de la performance et positionnement du fonds

Concernant la performance depuis le lancement, le fonds a tiré grand profit d'une sélection judicieuse dans les services de communication aux Etats-Unis. La sous-pondération des activités à émissions élevées dans les secteurs de l'énergie et des technologies de l'information nous a également été très favorable. Au début de la pandémie, nous aurions pu croire que les investisseurs se seraient désintéressés des critères ESG compte tenu de la situation économique préoccupante. Mais les thématiques durables continuent d'occuper le devant de la scène.
Le secteur technologique, qui représente notre principale sous-pondération, connaît des difficultés plus importantes que d'habitude concernant ses évaluations de durabilité malgré sa performance exceptionnelle cette année. Compte tenu de leur taille, les géants technologiques ont de plus en plus de mal à contrôler leurs chaînes d'approvisionnement souvent situées dans des pays peu regardants sur les conditions de travail (cf. graphique en nuage de points, ill. 1). Par ailleurs, l'impact social des collectes de données et l'oligopole des données personnelles qui se profile à l'horizon soulèveront à un moment donné davantage de questions sur l'impact social de ces entreprises ainsi que sur leur gouvernance.

[Illustration 1 – Les entreprises des technologies de l’information disposent-elles de procédures suffisantes pour gérer le risque ESG dans leurs chaînes d'approvisionnement ?]



Remarque : échelle graduée de 1 à 10, plus la notation du risque lié à la chaîne d'approvisionnement est élevée, plus l'activité d'une entreprise est vulnérable au risque ESG de sa chaîne d'approvisionnement. Plus la notation de la gestion de la chaîne d'approvisionnement est élevée, plus l'organisation d'une entreprise est à même de gérer les risques et opportunités ESG.
Source : RAM AI, données ESG de MSCI sur les composantes de l'indice MSCI World au 30/09/2020

Intégration de données augmentée – exploiter les flux d'actualité à l'aide du traitement du langage naturel

Ces tendances se sont accélérées ces derniers mois. Néanmoins, observer le changement à travers le prisme des notes ESG des entreprises reste problématique dans la mesure où les rétrogradations/relèvements des notes ne sont pas aussi fréquents que dans l'univers traditionnel de l'information financière. Mais l'ajout de données plus dynamiques, à l'instar des données non structurées provenant des flux d'actualité, permet d'ajouter une dimension supplémentaire au changement de paradigme que nous observons. En passant au crible les médias et actualités des trois derniers mois, on constate que les problématiques ESG suscitent des préoccupations croissantes dans le secteur technologique. Le traitement du langage naturel (NLP) nous permet d'interpréter de manière quantitative les flux d'actualité en leur attribuant un facteur de sentiment. Au cours du dernier trimestre, nous avons constaté un changement brutal du sentiment ESG dans le secteur technologique alors que le sentiment de l'ensemble du marché restait relativement stable.

[illustration 2 – Inquiétude croissante concernant la durabilité du secteur des technologies de l’information ?]



Remarque : nous agrégeons le facteur de sentiment des entreprises apparaissant dans notre filtrage des flux d'actualité, déterminant le facteur de sentiment pour chaque secteur. Sur une échelle de -1 à +1, un sentiment négatif suscite des controverses potentielles sur une entreprise, tandis que plus le facteur de sentiment se rapproche de 1, plus les actualités sont positives.
Source : RAM AI au 20/10/2020

[Illustration 3 – Nuage de mots découlant du filtrage des flux d'actualité dans le secteur de la technologie électronique au T3 2020]

La technologie électronique semble le secteur le plus affecté par les flux d'actualité récents au regard des controverses ESG. De nombreuses sociétés technologiques sont fortement impactées par l'actualité sur les lois antitrust, la main-d’œuvre et l'énergie (cf. illustration 3). Même si les médias se sont concentrés sur quelques leaders du secteur, ces questions s'appliquent à un grand nombre de sociétés. Selon nous, ces problématiques sont suivies de près par les gouvernements du monde entier et la volatilité de l'agenda politique se reflétera sur le marché dans les mois à venir.

Remarque : ce nuage de mots présente les principaux sujets ESG identifiés par notre outil NLP qui filtre les flux d'actualité des entreprises du monde entier.
Source : RAM AI au 20/10/2020

L'investissement et les flux ESG ont eu tendance à privilégier les grandes entreprises ces dernières années. La tendance actuelle à l'amélioration des critères ESG dans l'univers des petites capitalisations plaide en faveur d'un investissement durable plus diversifié et actif dans l'univers all-caps. Alors que cela fait quelques années que les petites capitalisations sous-performent les grandes capitalisations, le moment est venu pour les investisseurs de s'intéresser aux opportunités dans ce segment de marché.

Accédez directement aux derniers commentaires de gestion par fonds :

European Equities

Emerging Markets Equities 

North American Equities

Stable Climate Global Equities

Global Sustainable Income Equities

Long /Short European Equities Fund

Long /Short Emerging Markets Equities Fund

Long/Short Global Equities