Commentaires de gestion

14 Février 2020

Thomas de Saint-Seine

RAM Active Investments RAM (Lux) Systematic Funds - Long/Short European Equities Maxime Botti Partner & Senior Systematic Equity Fund Manager

La classe d'actions I EUR du fonds RAM (Lux) Systematic Funds - Long/Short European Equities Fund a signé une performance nette de frais de +1,29%* en janvier. L’épidémie de coronavirus en provenance de Chine a déstabilisé les marchés financiers en janvier, les investisseurs s’inquiétant des répercussions potentielles sur l’économie mondiale. Face à l’augmentation brutale de la volatilité, les hedge funds sont devenus des vendeurs nets sur certaines des positions long les plus plébiscitées, les investisseurs se montrant de plus en plus sélectifs à l’égard des titres de faible qualité en période de forte incertitude. Même si ce contexte a été difficile pour certains de nos pairs adeptes d’une approche décorrélée des fondamentaux, nos modèles ont généré un alpha important à la faveur, notamment, d’une diminution de la corrélation et d’un regain de volatilité. Du point de vue stratégique, au sein du portefeuille long, notre style Defensive a été le plus performant du mois, les grandes capitalisations de qualité et de croissance offrant une certaine protection. Quant à notre style Momentum, il a également généré un alpha important. Les moteurs Value et Machine Learning ont, en revanche, été à la peine au cours d’un mois difficile pour les adeptes de la sélection des actifs Value, dans la continuité de la tendance générale de 2019. S'agissant du volet short, toutes les stratégies ont généré de l’alpha, mais notre style Short Momentum s’est incontestablement distingué à cet égard au cours du mois, sous-performant le marché et s’emparant des valeurs affichant des fondamentaux et des tendances de prix défavorables. Les titres du portefeuille Short Value ont également fourni une contribution positive, témoignant de fondamentaux attractifs exploitables dans le cadre de nos stratégies. En termes d’allocation géographique, l’effet combiné de nos positions long et short a été favorable à la fois en Italie et au Royaume-Uni, tandis que nos positions long en Suède ont généré des pertes. Sur le plan sectoriel, nos positions long dans les services aux collectivités et la santé ont fortement soutenu la performance, et nos positions short dans la consommation discrétionnaire ont plus que compensé les pertes induites par nos positions long à cet égard. 

*Source: RAM Active Investments