Commentaires de gestion

13 Janvier 2020

Thomas de Saint-Seine

RAM Active Investments RAM (Lux) Systematic Funds - Long/Short European Equities Maxime Botti Partner & Senior Systematic Equity Fund Manager

La classe d'actions I EUR du fonds RAM (Lux) Systematic Funds - Long/Short European Equities Fund a signé une performance nette de frais de +0,08%* en décembre. Les marchés d’actions ont clôturé l’année sur des plus hauts record, le sentiment des investisseurs internationaux s’étant amélioré grâce à l’annonce d'un accord commercial de phase 1 entre les Etats-Unis et la Chine, tandis que l’incertitude politique au Royaume-Uni s’est dissipée à la faveur de perspectives de résolution concrète de la question du Brexit pour le parti conservateur du Premier ministre Boris Johnson. Ce climat positif, conjugué à des statistiques économiques relativement solides et à la politique monétaire conciliante des plus grandes banques centrales dans le monde, a permis aux marchés d'actions européens d’enregistrer leurs meilleures performances annuelles depuis la crise financière mondiale. Si ce contexte est naturellement très difficile pour les gérants de portefeuilles à bêta neutre comme nous, nous sommes tout de même parvenus à dégager une performance robuste par rapport à nos pairs. Dans l’ensemble, l’alpha positif a été généré par nos moteurs long, grâce à la poursuite du rebond récent du style Value et à la contribution des facteurs Momentum et de Machine Learning (ML). Sans surprise, compte tenu de l’environnement de marché, notre moteur Defensive Low/Vol a sous-performé. Dans le portefeuille short, les moteurs ML et Momentum ont lourdement pesé sur la performance. Une grande partie de l’alpha positif généré par nos positions long a été détruit par deux valeurs allemandes de la consommation discrétionnaire, symboles des difficultés qu’ont éprouvées les adeptes de la sélection de titres short. L’un des leaders de la livraison de repas à domicile du pays a annoncé des projets d’expansion en Asie qui ont dopé sa performance, en dépit de fondamentaux sous-jacents extrêmement faibles. La diversification inhérente à notre portefeuille nous a permis d’endiguer les pertes issues de cette position, mais cela n’a pas été le cas pour nos pairs. D’un point de vue géographique, les positions long sélectionnées en Suède et au Royaume-Uni ont généré de l’alpha. Nos gains ont été bien diversifiés entre les secteurs, qui ont tous apporté une contribution positive à l’exception des services de communication. En ce début 2020, nous espérons que le rebond récent du style Value va se poursuivre, même s'il reste encore beaucoup de chemin à parcourir. Nous anticipons également un accroissement de la volatilité dû à la marge de manœuvre réduite des banques centrales et à des regains de tensions géopolitiques. 

*Source: RAM Active Investments