Commentaires de gestion

8 Octobre 2019

Emmanuel Hauptmann

RAM Active Investments RAM (Lux) Systematic Funds - Long/Short European Equities Maxime Botti Partner & Senior Systematic Equity Fund Manager

La classe d’actions I EUR du fonds RAM (Lux) Systematic Funds - Long/Short European Equities Fund a signé une performance (nette de frais) de -0,62%* en septembre. Par suite d’un rebond des rendements obligataires au début du mois, une forte rotation entre les facteurs de rendement a été observée sur les marchés d’actions mondiaux en septembre. Les flux d’investissement vers les titres à dynamique de cours positive et faible volatilité se sont brusquement inversés ces dernières semaines, simultanément à un rebond des taux d’intérêt à l’échelle mondiale (le rendement des bons du Trésor américain à 10 ans est passé de 1,46% à 1,66%). Les dégagements sur les titres momentum se sont inscrits dans le cadre d’un vaste mouvement de désendettement et ont entraîné une hausse de la couverture des positions short sur le marché. Par ailleurs, les banquiers centraux ont continué de dicter la tendance, huit des dix principales banques centrales des pays développés s’étant réunies au cours du mois. Seules la BCE, la Fed et la Banque d’Australie ont abaissé leurs taux directeurs, la BCE ayant par ailleurs annoncé un nouveau programme d’assouplissement quantitatif, dans le cadre duquel elle effectuera des achats nets d’actifs à hauteur de 20 milliards EUR par mois aussi longtemps qu’elle le jugera nécessaire. Sur le plan stratégique, notre stratégie Momentum a été le principal poids mort (tant côté long que short), tandis qu’au sein de la composante long, notre stratégie Defensive/Low Vol a également fourni une contribution négative. Par ailleurs, nos stratégies Value et Machine Learning ont généré un alpha important à la faveur de la hausse du marché. Dans le cadre de notre portefeuille short, notre stratégie Momentum a été à la peine, tout comme nos stratégies à plus court terme. En revanche, notre stratégie Value a bien résisté et s’est inscrite dans le vert sur le mois. Sur le plan géographique, nos positions long au Royaume-Uni ont été payantes, à l’instar de notre sélection long et short en France. Nos positions long en Suisse ont également été fortement rémunératrices, mais notre exposition short au secteur pharmaceutique a coûté des points. L’alpha généré par nos positions long sur des valeurs industrielles allemandes a été plus que compensé par les contributions négatives de nos stratégies short. En termes sectoriels, nos positions short dans les secteurs des matériaux et de l’industrie ont lourdement pesé sur la performance, tandis que notre exposition long à la finance et à la consommation discrétionnaire l’ont soutenue.

*Source: RAM Active Investments