Commentaires de gestion

30 Août 2019

Maxime Botti

RAM Active Investments RAM (Lux) Systematic Funds -Emerging Markets Equities

La classe d’actions Ip USD du fonds RAM (Lux) Systematic Funds – Emerging Markets Equities Fund a enregistré une performance nette de frais de -4,90%*, conforme à celle de l’indice MSCI Emerging Markets TRN$ (-4,88%). Dans la droite ligne des étés précédents, le mois d’août a mis les marchés d’actions à rude épreuve : le spectre de la guerre commerciale a continué de flotter et a paralysé les marchés, l’économie de l’Argentine a traversé des turbulences et celle de l’Allemagne marqué le pas, les manifestations ont gagné en intensité à Hong Kong et une partie de la courbe des bons du Trésor américain s’est inversée, suscitant des craintes de récession. Cette recrudescence des tensions géopolitiques a alimenté les inquiétudes quant aux risques baissiers pour les perspectives économiques, ce qui s’est traduit par une correction des actions et un rebond des cours des emprunts d’Etat des pays développés. Notre Fonds surperformait confortablement son indice de référence avant le rebond des actions sous l’effet des espoirs concernant la situation commerciale, signalant un regain d’appétit pour le risque et permettant aux marchés de signer leur meilleure semaine en presque trois mois. Au regard de l’ampleur et de la brièveté du rallye, nos modèles ont pâti de ces fluctuations. Notre Fonds a toutefois généré un alpha considérable durant la phase baissière qui a précédé ce rebond. En termes de stratégies, le portefeuille Defensive a dégagé la meilleure performance mensuelle, suivi du portefeuille Momentum, tandis que la sous-performance du portefeuille Value s’est poursuivie inexorablement. L’exposition aux titres de l’Argentine via le moteur de sélection GARP/Momentum a constitué le principal frein pour notre Fonds. La défaite électorale du président argentin lors des primaires a en effet été plus importante que prévu, provoquant une onde de choc à travers les marchés. Notre surpondération du pays a eu un impact négatif, qui a néanmoins été partiellement atténué par notre sous-pondération de l’Amérique latine en général. S’agissant des contributions positives, notre sélection de titres en Chine (services de communication) et au Brésil (finance, soins de santé) a été porteuse. Dans le cadre de notre sélection de titres des services de communication en Chine, l’absence de plusieurs entreprises de premier plan qui étaient à la peine a offert un effet de diversification bienvenu sur un marché en repli.  

*Sources : RAM Active Investments