Commentaires de gestion

9 Août 2019

Thomas de Saint-Seine

RAM Active Investments RAM (Lux) Systematic Funds - Long/Short European Equities Maxime Botti Partner & Senior Systematic Equity Fund Manager

Le fonds RAM (Lux) Systematic Funds - Long/Short European Equities Fund a réalisé un rendement de 0,40%* (classe I EUR - net de frais) en juillet.  Occupés à digérer la rhétorique des banques centrales, les marchés actions européens n’ont guère été dynamiques en juillet alors que certains signes annonçaient la fin de l’environnement de faible volatilité. Les marchés ont également été apaisés par le reflux des tensions commerciales entre les Etats-Unis et la Chine, avant d’être brutalement réveillés en fin de période par la menace brandie par le président Donald Trump d'appliquer des droits de douane de 10% sur 300 milliards de dollars de produits chinois supplémentaires. Par ailleurs, la BCE a conservé ses munitions en laissant ses taux inchangés, mais a annoncé son intention d'introduire un vaste programme d'assouplissement, avec à la clé des baisses de taux et la reprise des achats d'actifs (QE). L’Europe continue de surfer sur la vague haussière du marché actions américain tandis que l’indifférence envers le contraste saisissant entre l’économie réelle et les performances boursières devient de plus en plus flagrante. Rien n’illustre mieux cette situation que les statistiques de l’activité manufacturière qui restent inférieures aux attentes, ainsi que la baisse du PMI à son plus bas niveau depuis 7 ans en Allemagne et dans la zone euro. Toutefois, le pic de volatilité en fin de mois a créé un environnement relativement favorable à nos positions short, avec un effet de dispersion palpable entre les sélections short et longues. Déclenché par les déclarations décevantes et les perspectives prudentes de la Fed, d’une part, et par la reprise de la rhétorique belliqueuse des Etats-Unis à l’encontre de la Chine, d’autre part, cet accès de volatilité a souligné la complaisance dont font preuve les investisseurs en termes de risque au sein de leurs portefeuilles. Du point de vue des stratégies, l’écart entre Growth et Value a continué de se creuser, pénalisant la stratégie Value. Toutefois, l’envol de la volatilité a joué un rôle de catalyseur pour les portefeuilles Machine Learning et Defensive/GARP ainsi que pour nos stratégies Momentum à plus court terme. Parmi les positions short, les portefeuilles Value et Momentum ont dégagé un alpha significatif. Au niveau géographique, le Royaume-Uni a apporté la meilleure contribution, générant de l’alpha tant dans les portefeuilles short que longs. La sélection de titres en Allemagne et en Italie a également porté ses fruits. Les positions longues de la stratégie Value en Finlande et les positions longues du portefeuille Momentum en Espagne ont coûté des points.  

*Source: RAM Active Investments