Commentaires de gestion

2 Juillet 2019

Emmanuel Hauptmann

RAM Active Investments RAM (Lux) Systematic Funds -Emerging Markets Equities

La classe d’actions Ip USD du fonds RAM (Lux) Systematic Funds – Emerging Markets Equities Fund a signé une performance nette de frais de +6,15*, conforme à celle de l’indice MSCI Emerging Markets TRN$ (+6,24%). Les inquiétudes concernant le commerce, l’indécision politique et le ralentissement de la croissance se sont estompées en juin, alors que les marchés reportaient leur attention sur les déclarations des banques centrales. La Fed a renforcé les spéculations des investisseurs quant à une baisse de taux d’intérêt en 2019, tandis que la BCE a laissé entendre que de nouvelles mesures de relance pourraient être nécessaires dans la zone euro. Le marché chinois a rebondi à la faveur de l’annonce d’une reprise des négociations entre Pékin et Washington, après l’échec des discussions en mai. Le Brésil s’est inscrit en forte hausse, la probabilité croissante d’un abaissement des taux d’intérêt dans le pays et à l’étranger au cours des prochains mois ayant dopé le climat d’investissement. Ceci dit, une contradiction manifeste apparaît entre le rebond influencé par les banques centrales – avec des investisseurs réticents à anticiper les risques baissiers – et la poursuite du fléchissement des indicateurs avancés, ce qui n’est pas de bon augure pour le cycle économique et les bénéfices des entreprises. De nouveaux risques baissiers pour l’économie mondiale pourraient se traduire par un repli pur et simple des bénéfices, un scénario que les portefeuilles de la plupart des investisseurs ne reflètent pas. Au vu des risques (de liquidité et de marché) s’infiltrant subrepticement dans les portefeuilles alors que la surperformance se concentre dans un segment réduit du marché, nous estimons qu’une approche All-Cap (toutes capitalisations) axée sur les fondamentaux peut offrir une protection contre la baisse pour les prochains mois. Le résultat a été pénalisé par le creusement sur le mois de l’écart de performance entre les valeurs de croissance et les actions de rendement, ce qui a eu un impact négatif sur nos stratégies Machine Learning et Value. Soutenues par les gains des secteurs plus défensifs, les grandes capitalisations ont surperformé les petites et moyennes – de nouveau à notre détriment. La stratégie Momentum a été le principal moteur de la performance positive, surtout en fin de mois. Profitant du ton conciliant des banques centrales, la Chine, la Corée du Sud et l’Australie ont enregistré des progressions fulgurantes en juin. Evolution typique dans ce type de rebond alimenté par l’appétit pour le risque et non par les fondamentaux, notre Fonds a affiché une faible performance. La sélection de titres particulièrement avisée à Taïwan et en Afrique du Sud a généré de l’alpha, tandis que notre sous-pondération de l’Inde s’est aussi avérée bénéfique. Les titres de la consommation discrétionnaire et des technologies de l’information sélectionnés en Corée du Sud et en Chine ont en revanche coûté des points. Notre sélection de titres dans la finance, couplée à une allocation prudente dans ce secteur, a été porteuse.

*Sources : RAM Active Investments