Commentaires de gestion

2 Juillet 2019

Emmanuel Hauptmann, Thomas de Saint-Seine

RAM (LUX) SYSTEMATIC FUNDS – LONG/SHORT GLOBAL EQUITIES

La classe d’actions PI USD du fonds RAM (Lux) Systematic Funds - Long/Short Global Equities Fund a signé une performance nette de frais de -0,67%* en juin. Les inquiétudes concernant le commerce, l’indécision politique et le ralentissement de la croissance se sont estompées en juin, alors que les marchés reportaient leur attention sur les déclarations des banques centrales. La Fed a renforcé les spéculations des investisseurs quant à une baisse de taux d’intérêt dans le courant de l’année, tandis que la BCE a laissé entendre que de nouvelles mesures de relance pourraient être nécessaires dans la zone euro. Les marchés mondiaux ont également rebondi à la faveur de l’annonce d’une reprise des négociations entre Pékin et Washington, après l’échec des discussions en mai. La suppression du terme « patience » du discours de la Fed a suffi pour propulser les marchés tant développés qu’émergents encore plus haut. Les valeurs technologiques ont surperformé le marché dans son ensemble et les grandes capitalisations ont également enregistré de robustes gains. Malgré un excellent début de mois, notre Fonds a fini par céder de l’alpha sous l’effet des moteurs short et des positions short sur indices, notamment en Europe, par suite des commentaires des banques centrales (Fed et BCE). Nos stratégies Defensive/Low Vol et Value ont fait face à des difficultés, la première en raison de l’évolution rapide du marché et la seconde en conséquence du creusement continu de l’écart de performance entre les actions de rendement et les valeurs de croissance. A l’inverse, notre stratégie Long Momentum a devancé le marché et généré de l’alpha pour le Fonds. Parmi les positions short, notre stratégie Short Momentum, et plus particulièrement la stratégie DASP, a coûté des points. La stratégie tente d’identifier les titres dont les bénéfices et la dynamique de cours se dégradent, et sur lesquels les analystes portent un jugement négatif. Notre stratégie Short Value a généré un alpha positif, notamment grâce à la sélection de titres en Asie (développée et émergente), Corée du Sud en tête. A l’échelon sectoriel, la sélection de titres dans l’énergie et les matériaux s’est révélée préjudiciable. En particulier, nos moteurs short ne sont pas parvenus à tirer profit des titres affichant des fondamentaux et des tendances de cours négatifs. La sélection de titres dans l’industrie et la finance, notamment en Amérique du Nord, a en revanche porté ses fruits.

*Source: RAM Active Investments