Commentaires de gestion

30 Avril 2019

Emmanuel Hauptmann

RAM Active Investments RAM (Lux) Systematic Funds - Long/Short European Equities Maxime Botti Partner & Senior Systematic Equity Fund Manager

La part I EUR du fonds RAM (Lux) Systematic Funds - Long/Short European Equities Fund a signé une performance nette de frais de -2,54%* en avril. Les sociétés de qualité inférieure et présentant un risque fondamental élevé ont surperformé en avril. Nos biais Quality et Low-risk nous ont pénalisés au cours de ce mouvement haussier généralisé. Nos portefeuilles short ont constitué la principale entrave à la performance durant le mois, dans la mesure où les titres cycliques, assortis d'un niveau d'endettement important et destructeurs de flux de trésorerie ont bénéficié d'une atténuation des pressions financières. Cette situation peut s'illustrer par la contraction massive, à l'échelle internationale, des spreads de crédit (de retour à leurs niveaux de fin 2017 malgré les écueils économiques mondiaux actuels) des obligations notées BBB et BB, mettant en lumière l'appétit généralisé des marchés pour le risque. Ces titres de qualité inférieure affichent une performance robuste depuis le début de l'année, dans la lignée d'un mouvement décorrélé des fondamentaux, probablement initié en grande partie par des opérations de short covering sur le marché. Le mois d'avril a également mis en lumière la diminution des corrélations des actions, les investisseurs commençant peut-être à accorder davantage d'attention aux fondamentaux des entreprises. En termes de stratégies, au sein du portefeuille long, les maillons faibles du mois ont été Momentum et Defensive, le premier du fait de résultats d'entreprises supérieurs aux attentes au premier trimestre, et le second en raison de la phase actuelle d'appétit pour le risque. Notre stratégie Machine Learning a au contraire apporté la plus forte contribution mensuelle positive, tandis que la Value a elle aussi surperformé le marché dans son ensemble. Dans le portefeuille short, nos stratégies Momentum et Quality ont été malmenées, tandis que la stratégie Value sous-performait, générant ainsi de l'alpha. En termes géographiques, les positions short en Allemagne, en Suisse et en Autriche ont pesé sur la performance, tandis que les positions longues au Royaume-Uni et en Suède ont dégagé des gains. Enfin, nous avons observé un début d'atténuation des corrélations entre les facteurs que nous utilisons pour construire nos modèles – cette évolution pourrait agir au cours des mois à venir comme un catalyseur de performance pour nos portefeuilles long et short.

*Source: RAM Active Investments