Commentaires de gestion

Un mois d'avril favorable, marqué par une faible volatilité et des données macroéconomiques divergentes

30 Avril 2019

Ani Deshmukh

RAM Active Investments RAM (Lux) Tactical Funds II - Asia Bond Total Return

Commentaire de marché

Les marchés sont restés sur la touche en avril, sur fond de volatilité toujours très modérée en dépit de quelques variations remarquables des données macroéconomiques, toutes classes d'actifs confondues. Les statistiques macroéconomiques américaines et chinoises ont surpris à la hausse, avec un PIB de 3,2% au premier trimestre aux Etats-Unis, contre 6,4% en Chine. Ces chiffres ont toutefois été compensés par des données inférieures aux attentes en provenance de la zone euro. Les marchés émergents ont fait moins bonne figure que les pays développés au cours du mois, du fait d'obstacles politiques et économiques accrus. La faiblesse prononcée de l'Argentine, causée par les incertitudes liées aux élections présidentielles d'octobre sur fond de regain d'inflation, a entraîné une appréciation du peso et un élargissement sensible des spreads de crédit, avec à la clé de légères répercussions sur le reste des marchés émergents. Le Sri Lanka (attentats terroristes) et le Pakistan (incertitude au sujet du prochain plan d'aide du FMI) ont également été impactés. Le frein le plus évident à la performance des marchés émergents est resté le dollar américain, dont la vigueur perdure. Enfin, les bons du Trésor américain ont clôturé le mois sur un élargissement d'environ 5 pb face aux perspectives attentistes intactes de la Fed. Dans l'ensemble, les marchés asiatiques du crédit ont bénéficié d'un mois tranquille, marqué par un ralentissement des émissions et des spreads globalement inchangés, dans l'attente de données macroéconomiques supplémentaires pour s'orienter.

Commentaire de portefeuille

Les perspectives mondiales restent surtout influencées par deux paramètres : la vigueur de l'économie américaine et l'affaiblissement du marché des exportations dans le reste du monde. La croissance chinoise se maintient dans la zone critique : les prochaines semaines verront se dérouler plusieurs événements déterminants pour la tendance des marchés asiatiques. Il était prévu que les négociations commerciales entre Washington et Pékin aboutissent au cours du mois, et tout allègement des droits de douane devrait être considéré comme un facteur favorable à court terme. Néanmoins, la résurgence de divergences au sujet des détails de l'accord pourrait faire capoter les discussions et se traduire par un épisode d'aversion pour le risque. En Inde, les élections devraient se solder par un maintien au pouvoir du BJP, ce qui pourrait favoriser les réformes et les actifs risqués. Les taux onshore chinois ont augmenté ces dernières semaines en réaction aux pressions entourant les conditions de liquidité, tandis que les taux onshore indiens se maintiennent eux aussi à des niveaux élevés. Les banques centrales de ces deux pays devraient selon nous adopter une politique d'assouplissement au second semestre 2019, avec à la clé des taux onshore plus bas. Si une accélération sensible de la croissance mondiale semble peu probable cette année, l'absence de volatilité significative sur les marchés des taux et l'assouplissement des conditions de liquidité devraient apporter du soutien aux emprunteurs de qualité supérieure. Les pressions commerciales et géopolitiques, comme toujours, restent l'inconnue de l'équation, et pourraient se traduire par des fluctuations à court terme de la confiance à l'égard des marchés émergents.

A 4 ans, la duration de notre Fonds reste largement conforme au positionnement adopté au premier trimestre – nous demeurons plus à l'aise avec des titres de duration intermédiaire (5-10 ans) compte tenu de notre scénario largement favorable vis-à-vis des taux, et le Fonds pourrait chercher à relever son exposition aux obligations de duration plus longue en cas de correction des taux. Les risques de crédit en Asie sont plus équilibrés aux niveaux de spread actuels, et nous tablons sur un regain de différenciation des crédits à l'approche du milieu de l'année.

Nexus Investment Advisors Limited, supervisé par l’Autorité de surveillance des marchés financiers (SFC) à Hong Kong, a été nommé par la société de gestion du fonds en tant que gestionnaire de portefeuille pour RAM (Lux) Tactical Funds II - Total Return Fund Bond Asia.

*Source : Nexus Investment Advisors Limited