Commentaires de gestion

13 Février 2019

Thomas de Saint-Seine

 

La classe d'actions Ip USD du fonds RAM (Lux) Systematic Funds - Global Sustainable Income Equities Fund a signé une performance nette de frais de 8,00%*, surperformant l'indice MSCI World High DY TRN de 2,33%. Les actions mondiales ont rebondi de plus belle en janvier, galvanisées par l'apaisement des craintes des investisseurs face à la double menace d'un relèvement trop agressif des taux par la Fed et d'un ralentissement économique en Chine. Les actions américaines se sont raffermies en réaction aux résultats relativement robustes des entreprises, au maintien de l'optimisme entourant l'économie des Etats-Unis et au grand virage opéré par la Réserve fédérale concernant ses prévisions de taux d'intérêt pour 2019. Notre modèle nord-américain a généré un alpha significatif sur le mois, à la faveur de l'incidence extrêmement positive de nos choix de titres canadiens et américains. S'agissant des titres américains, notre sélection dans les secteurs de la finance et de la santé (ainsi que la sous-pondération marquée de ce dernier) a apporté la plus forte contribution positive. Par ailleurs, notre modèle européen a également produit des contributions précieuses, notre sélection parmi les titres de la consommation de base en France et au Royaume-Uni s'étant avérée payante. Nos modèles asiatiques ont également soutenu la performance, certes dans une moindre mesure, la contribution mensuelle la plus importante ayant été générée par l'Australie. D'un point de vue sectoriel global, la sous-pondération relative des services défensifs (santé, services aux collectivités et consommation de base) a contribué à la surperformance. Dans la santé, la combinaison d'une sélection des titres prodigieuse et de plusieurs sous-pondérations clés s'est avérée extrêmement bénéfique. Dans le secteur de la consommation discrétionnaire, nos choix peu avisés ont été compensés par une forte sous-pondération. Notre exposition active d'environ 45% au segment des petites et moyennes capitalisations a également contribué à doper la performance du portefeuille, le segment ayant devancé son homologue des grandes capitalisations. 

*Source: RAM Active Investments