Commentaires de gestion

Risques, valorisations et récompenses

14 Janvier 2021

Gilles Pradère

RAM (Lux) Tactical Funds - Global Bond Total Return fund - Gilles Pradère Senior Fund Manager, Fixed Income

Les actifs risqués ont une nouvelle fois brillé en décembre. Les actions ont surperformé dans l'ensemble, de même que le haut rendement et la dette émergente au sein de l'univers obligataire. Malgré cet environnement favorable au risque, les rendements des valeurs refuges sont restés relativement stables, ce qui a permis aux obligations de qualité de dégager une performance positive également.

Les impressionnantes mesures de soutien monétaire et budgétaire déployées depuis le mois de mars puis la commercialisation du premier vaccin en fin d'année ont permis aux actifs financiers d'anticiper largement le rebond de l'économie, ce qui a tactiquement entraîné les valorisations vers des niveaux moins attrayants en fin d'année.

Alors que certains secteurs d'activité resteront à l'arrêt au moins pendant l'hiver, il est essentiel que les politiques monétaire et budgétaire continuent d'apporter un soutien et qu'elles restent en place bien au-delà du début de la reprise. Les bilans des secteurs privé et public ont subi d'immenses dommages pendant cette contraction historique et des rendements sensiblement plus élevés pourraient rapidement devenir préjudiciables. Le déploiement du vaccin, qui prendra du temps et ne permettra donc pas une immunité collective rapidement, ainsi que les mutations du virus qui pourraient en atténuer l'efficacité constituent deux risques qu'il convient de garder à l'esprit.

Dans l'ensemble, nous estimons que la situation reste largement favorable aux obligations, dans la mesure où la médecine japonaise, qui combine ZIRP et QE, devra être maintenue afin d'accompagner la reprise. Mais d'un point de vue tactique, nous resterons rigoureux et prenons des bénéfices dans la mesure où certaines valorisations ont perdu de leur attrait.

Soutenus par cet environnement, le haut rendement et la dette financière subordonnée ont continué de performer en décembre. Dans la mesure où ce segment du marché continue d'offrir une certaine valeur et ne représente en ce moment qu'une mince partie du portefeuille, nous le conservons. Nos expositions au segment de qualité des marchés développés et émergents se sont également bien comportées et nous avons profité du rebond pour prendre des bénéfices sur certaines positions de qualité en dollars qui offrent des valorisations moins intéressantes. Notre portefeuille traditionnel a affiché une performance brute de +0,45%.

Limités par l'activité des banques centrales, les marchés de taux ont affiché une faible volatilité en décembre. Notre positionnement long sur les emprunts allemands à 10 ans face à leurs homologues à 30 ans n'a pas changé. Compte tenu du bas niveau des taux allemands, nous conservons la stratégie qui devrait selon nous tirer parti d'une correction. Notre positionnement long sur les emprunts autrichiens à 100 ans face aux titres allemands à 30 ans, qui constitue un pari intéressant sur la convexité des taux allemands, est également resté inchangé. Le portefeuille non traditionnel a enregistré une performance brute de frais neutre.

Nos stratégies de change ont une nouvelle fois bénéficié de la dépréciation du dollar. Nous avons pris des bénéfices sur la couronne norvégienne, réduisant l'exposition à 0,75%. Nous conservons une exposition longue à la couronne suédoise, au yen japonais, à la couronne norvégienne et au dollar canadien face au dollar et à l'euro. Notre portefeuille de devises a signé une performance de +0,14% (en termes bruts de frais).

En fin de mois, la performance nette de frais de la classe B USD du fonds RAM (Lux) Tactical Funds – Global Bond Total Return Fund s’établissait à +0,50%. La duration s'élevait à 4,5 ans et la qualité moyenne du crédit était de AA.

* Source : RAM Active Investments