Commentaires de gestion

11 Juin 2020

Emmanuel Hauptmann

RAM Active Investments RAM (Lux) Systematic Funds - Long/Short Emerging Markets Equities funds Maxime Botti Partner & Senior Systematic Equity Fund Manager

La classe d’actions I USD du fonds RAM (Lux) Systematic Funds - Long/Short Emerging Market Equities Fund a signé une performance nette de frais de -1,26%* en mai. Malgré la contribution solide de nos portefeuilles long, au sein desquels l’inversion de tendance s’est poursuivie pour les stratégies Value et Small/Mid Caps, les stratégies Momentum ont affiché des signaux contradictoires. En mai, le principal fait marquant aura été la brutalité de la rotation des facteurs actions, une évolution masquée par la performance élevée de l’ensemble du marché. Les stratégies Momentum ont eu une incidence négative sur nos portefeuilles long et short, affichant des signaux contradictoires. Les portefeuilles Low Quality et Short Momentum ont assisté à une forte hausse des prix sur une période de douze jours tandis que les portefeuilles Momentum long empruntaient la direction opposée. Suite à cette évolution défavorable, l’indice a augmenté tandis que notre stratégie Momentum dévissait au cours de ce qui pourrait être la pire séance de tous les temps pour ce style de gestion (27 mai). Le lendemain, ces mêmes titres ont rebondi de manière significative, mais pas suffisamment pour compenser les pertes. Cette rotation majeure a également porté préjudice à nos portefeuilles Low Risk/Defensive dans la mesure où les banques, les constructeurs automobiles et les loisirs (qui ont été les plus durement touchés par la crise du COVID-19) sont repartis en forte hausse malgré une dynamique bénéficiaire négative. Naturellement, nos stratégies Momentum et Low Risk, qui détiennent peu de ces titres, ont pâti de la forte correction subie par les titres les plus dynamiques ces derniers mois, et ont donc enregistré un recul significatif dans un contexte globalement haussier. Sur le plan géographique, les positions short au Brésil et en Australie ont le plus souffert tandis que les positions long et short en Chine fournissaient une contribution négative. Sur le plan sectoriel, le positionnement short sur la consommation discrétionnaire a le plus pesé sur les résultats, mais nous avons enregistré de solides gains sur des positions long dans le secteur de la santé.

*Source: RAM Active Investments.