Commentaires de gestion

15 Mai 2020

Thomas de Saint-Seine

RAM Active Investments RAM (Lux) Systematic Funds -Emerging Markets Equities

La classe d’actions Ip USD du fonds RAM (Lux) Systematic Funds – Emerging Markets Equities Fund a fini le mois sur une performance (nette de frais) de 11,22%*, contre 9,16% pour l’indice MSCI Emerging Markets TRN$. Les banques centrales des marchés émergents ont continué d’abaisser les taux d’intérêt à un rythme soutenu en avril alors que les gouvernements tentaient de contrer les retombées de la pandémie de COVID-19. Cette évolution, conjuguée à l'amélioration du sentiment des investisseurs face au ralentissement des cas d’infection, notamment en Chine, a permis aux marchés de rebondir. Malgré des échanges mondiaux en berne, qui devraient afficher un recul de 30% cette année, et la plus forte chute mensuelle des prix du pétrole jamais observée, les marchés ont été galvanisés par les interventions des banques centrales, notamment en Afrique du Sud et en Turquie où la baisse des taux a affaibli les devises qui ont atteint de nouveaux plus bas face au dollar. Alors que l’activité reprend progressivement en Chine, le PIB réel au premier trimestre a enregistré une baisse en rythme annuel de 6,8%. Mais la production, les ventes au détail et les investissements repartent depuis le mois de mars. Ailleurs, l’endiguement de la pandémie en Corée du Sud a également permis d’enregistrer de solides résultats. Le mois d’avril a également été marqué par le retour de la performance sur les segments Value et Petites et moyennes capitalisations, qui ont été les principaux moteurs de notre surperformance élevée. Du point de vue des stratégies, Momentum et Machine Learning ont apporté une forte contribution, tandis que Defensive/Low Vol a sous-performé, comme on pouvait s’y attendre en cette période. Sur le plan des capitalisations boursières, si nos modèles ont surperformé sur l’ensemble des segments, l’alpha a essentiellement été dégagé dans l’univers des petites capitalisations qui ont connu une renaissance en avril (principalement grâce aux titres Momentum et Value) celle-ci annonçant, nous l'espérons, le début d'une reprise durable après des années de sous-performance. Sur le front géographique, la Chine (informatique et finance), Taïwan et la Corée du Sud ont été les principaux moteurs de la performance mensuelle, tandis que la sélection indienne a été défavorable. Sur le plan sectoriel, l’informatique et la finance ont été source d’alpha élevé tandis que le choix des valeurs dans la consommation discrétionnaire a contribué à la performance. Dans la mesure où les stratégies Value/ML se tiennent à l’affût des opportunités de valorisation et que leurs homologues Momentum/Low-Risk adoptent un positionnement de plus en plus défensif, nous pensons être bien placés pour profiter de la dispersion actuelle du marché.

Source : RAM Active Investments