Commentaires de gestion

15 Mai 2020

Thomas de Saint-Seine

 RAM Active Investments  RAM (Lux) Systematic Funds - European Equities Maxime Botti Partner & Senior Systematic Equity Fund Manager

La classe d’actions Ip-EUR du fonds RAM (Lux) Systematic Funds – European Equities Fund a affiché une performance (nette de frais) de 9,79%*, contre 6,12% pour l’indice MSCI Europe TRN. En avril, les actions internationales ont enregistré leur meilleure progression mensuelle depuis avril 2009 dans la mesure où les investisseurs ont accueilli favorablement le ralentissement des décès dus au coronavirus en Italie, en France et en Espagne ainsi que les signes d’assouplissement de certaines restrictions économiques. Ce qui avait été initialement perçu comme une crise sanitaire maîtrisable s’est transformé en véritable défi pour la liquidité, les entreprises recevant des liquidités pour maintenir leur activité au travers des mesures de soutien massives des marchés du crédit. Ce sont les banques centrales, et non les fondamentaux, qui ont alimenté les gains importants du mois d’avril, les dirigeants de l’UE ayant reconnu la nécessité de mettre en place un fonds de relance d’au moins 1.000 milliards d’euros. La déconnexion entre le marché actions et l’économie réelle aura rarement été aussi importante : alors que les marchés s’inscrivaient en forte hausse, la présidente de la BCE Christine Lagarde annonçait que l’économie de la zone euro pourrait enregistrer une contraction de 12% cette année, tandis que les statistiques provisoires pointent une baisse record de l’activité économique au premier trimestre et un ralentissement brutal de l’inflation suite aux mesures de confinement prises pour contenir l'épidémie de coronavirus. Après les turbulences et l’importante dispersion des valorisations observées en mars, la performance a fait un retour très apprécié sur les segments Value et petites capitalisations qui ont été les principaux moteurs de notre surperformance élevée en avril. Du point de vue des stratégies, Momentum et Machine Learning ont apporté une forte contribution, tandis que Defensive/Low Vol a sous-performé. La nette surperformance a été intégralement alimentée par la sélection de titres, avec une mention particulière pour les sélections Value et Momentum au sein de la poche négligée des petites et moyennes capitalisations. Sur le plan sectoriel, les choix de titres dans la consommation discrétionnaire, qui avait été durement touchée, ainsi que dans l’industrie et la finance ont fourni l’essentiel de la contribution à la performance. Au niveau géographique, le Royaume-Uni et la Suède ont été les principaux contributeurs à la surperformance relative. L’environnement actuel de dispersion élevée pourrait s'avérer très favorable à nos stratégies : une reprise durable devrait continuer de soutenir nos sélections Value et Petites et moyennes capitalisations, des segments qui ont connu plusieurs années de sous-performance, tandis qu’une rechute pourrait permettre à nos stratégies Momentum/Low-Risk au positionnement plus prudent de surperformer.

*Source: RAM Active Investments