Commentaires de gestion

13 Février 2020

Thomas de Saint-Seine

RAM (LUX) SYSTEMATIC FUNDS – LONG/SHORT GLOBAL EQUITIES

La classe d’actions PI USD du fonds RAM (Lux) Systematic Funds - Long/Short Global Equities Fund a signé une performance nette de frais de +0,94%* en janvier. L’épidémie de coronavirus en provenance de Chine a déstabilisé les marchés financiers, les investisseurs s’inquiétant des répercussions potentielles sur l’économie mondiale. Les marchés émergents ont davantage souffert que les pays développés. Les Bourses chinoises étant fermées pour les congés du Nouvel An, le reste de l’Asie a, en effet, été frappé de plein fouet. Egalement dans l’actualité, la Réserve fédérale et la Banque d’Angleterre ont maintenu leurs taux d’intérêt inchangés, du moins pour l’instant. Comme on peut s’y attendre dans un marché aussi peu enclin au risque, générer de l’alpha au sein de notre portefeuille long a été difficile, mais notre style Low Vol/Defensive s’est distingué sur le mois tandis que les stratégies long Value et Momentum ont été à la peine. Du côté short, nos modèles se sont en revanche comportés exactement comme escompté, identifiant les valeurs qui affichent des fondamentaux négatifs et des prix en déclin. A cet égard, notre portefeuille short Momentum a généré un alpha important, intégrant des titres de croissance exposés de faible qualité. De même, nos portefeuilles short Quality et Value ont rapidement racheté leurs positions courtes à des valorisations inférieures par rapport au marché dans son ensemble, générant une performance globalement positive. Du point de vue de l’allocation géographique, les meilleures contributions ont été générées au cours du mois par nos positions short aux Etats-Unis, ainsi qu’au Royaume-Uni et au Japon. Le marché américain a offert un terrain de chasse fertile pour nos modèles, le regain de volatilité mettant en évidence des titres des biotechnologies dont les fondamentaux se dégradent. Sur le plan sectoriel, les positions short dans les secteurs de l’énergie et de la consommation discrétionnaire se sont avérées porteuses, tout comme les positions short et long sur les valeurs choisies dans la consommation de base. 

*Source: RAM Active Investments