Commentaires de gestion

13 Janvier 2020

Thomas de Saint-Seine

RAM Active Investments RAM (Lux) Systematic Funds - Long/Short Emerging Markets Equities funds Maxime Botti Partner & Senior Systematic Equity Fund Manager

La classe d'actions I USD du fonds RAM (Lux) Systematic Funds - Long/Short Emerging Market Equities Fund a signé une performance nette de frais de +0,91%* en décembre. Décembre a reproduit à plus petite échelle l’atmosphère de 2019 : l’optimisme du marché a continué d'évoluer au gré des politiques conciliantes des banques centrales, de l’apaisement des tensions commerciales entre les Etats-Unis et la Chine et de la résistance de l'économie américaine. Au cours du mois, les grandes capitalisations ont surperformé les petites sociétés dans des proportions inédites et les titres à bêta élevé ont devancé les valeurs défensives. Les marchés émergents se sont distingués en décembre, mais demeurent en retrait par rapport aux marchés développés sur l’ensemble de l’année. Ce type d’environnement est très défavorable à la génération d’alpha basée sur les fondamentaux, car le marché a tendance à négliger la qualité au profit du bêta. De ce fait, nos portefeuilles d'alpha long et short ont eu des difficultés à tenir la cadence dans un tel environnement de marché. Nos portefeuilles Long Defensive et Momentum se sont en effet inscrits en retrait, tandis que Value et Machine Learning (ML) ont extrêmement bien performé. S'agissant du portefeuille short, l'excellente génération d'alpha de notre stratégie Value a été atténuée par la performance positive des titres de nos stratégies Short Momentum, Quality et ML (qui ont donc été préjudiciables). Au niveau géographique, les positions long à Taïwan, en Chine et en Russie ont toutes généré un alpha positif, notamment dans les secteurs de la technologie et de l’industrie. A l’inverse, les positions short au Brésil et en Corée du Sud ont réduit dans une large mesure la contribution solide des positions long. Sur le plan des secteurs, les titres sélectionnés dans l'informatique, l'énergie et les matériaux au sein du portefeuille long ont eu une incidence positive, bénéficiant de la dynamique offerte par l'évolution du contexte macroéconomique. En revanche, les positions short dans le secteur de la santé ont pesé sur la performance, tout comme celles dans l’industrie, dont les pertes ont toutefois été compensées par une sélection favorable de positions long. En ce début 2020, nous espérons que le rebond récent du style Value va se poursuivre, même s'il reste encore beaucoup de chemin à parcourir. Nous anticipons également un accroissement de la volatilité dû à la marge de manœuvre réduite des banques centrales et à des regains de tensions géopolitiques.  

*Source: RAM Active Investments.