Commentaires de gestion

13 Janvier 2020

Thomas de Saint-Seine

RAM (LUX) SYSTEMATIC FUNDS – LONG/SHORT GLOBAL EQUITIES

La classe PI USD de notre fonds RAM (Lux) Systematic Funds - Long/Short Global Equities Fund a signé une performance nette de frais de -0,44%* en décembre. Les marchés d’actions internationaux ont clôturé l’année sur des plus hauts record, car le sentiment des investisseurs s’est amélioré grâce à l’annonce d'un accord commercial de phase 1 entre les Etats-Unis et la Chine, tandis que l’incertitude politique au Royaume-Uni s’est dissipée à la faveur de perspectives de résolution concrète de la question du Brexit pour le parti conservateur du Premier ministre Boris Johnson. Ce climat positif, conjugué à des statistiques économiques relativement solides et à la politique monétaire conciliante des plus grandes banques centrales dans le monde, a permis aux marchés d'actions internationaux d’atteindre des niveaux record : l’indice de référence a enregistré sa meilleure performance annuelle depuis le rebond de 2009 qui avait suivi la crise financière mondiale. Du point de vue d’un portefeuille à bêta neutre, l’exubérance du marché est devenue extrêmement difficile à gérer, et notre portefeuille short a été pénalisé par la forte hausse des valeurs risquées et de faible qualité au sein de l’indice. Nous avons également constaté certains mouvements de couverture de positions short par de nombreux hedge funds qui ont allégé leur exposition vers la fin de l’année. Au sein du portefeuille long, nos moteurs Value et Momentum ont généré des performances positives et sans surprise, le style Low Risk/Defensive a eu un impact négatif. Toutes nos stratégies short ont connu des difficultés. Les titres visés par les moteurs Momentum et dans une moindre mesure, Value, ont surperformé l’ensemble du marché, pesant dès lors sur notre performance. Nos positions long à Hong Kong, au Royaume-Uni et en Corée du Sud ont généré un alpha positif important, qui a toutefois été érodé par les positions short aux Etats-Unis (qui ont représenté plus de la moitié des contributions négatives). Sur le plan des secteurs, les positions long dans l’informatique et les matériaux ont annulé une partie des pertes découlant de la sélection des titres dans l’énergie et la santé. En ce début 2020, nous espérons que le rebond récent du style Value va se poursuivre, même s'il reste encore beaucoup de chemin à parcourir. Nous anticipons également un accroissement de la volatilité dû à la marge de manœuvre réduite des banques centrales et à des regains de tensions géopolitiques.

*Source: RAM Active Investments