Commentaires de gestion

Feux d’artifice

13 Janvier 2020

Gilles Pradère

RAM (Lux) Tactical Funds - Global Bond Total Return fund - Gilles Pradère Senior Fund Manager, Fixed Income

Les actifs risqués ont surperformé en décembre, sur fond de resserrement des spreads de crédit et de hausse généralisée des actions. Ce mouvement marqué a profité à la plupart des actifs des marchés émergents (actions comme crédit), en particulier après l’annonce d’un accord commercial de Phase 1 conclu entre la Chine et les Etats-Unis, qui a permis d’atténuer le risque de récession, tandis que les banques centrales sont désormais en mode attentiste, mais toujours avec un biais en faveur de l’assouplissement.

 Cette performance a ressemblé à un bouquet final venant clôturer en beauté une année extraordinaire pour la plupart des actifs financiers, et à ce titre, il est peu probable qu’elle puisse se répéter. Dans ce contexte les valorisations restent relativement tendues, en particulier dans le domaine des spreads des obligations d’entreprises qui ont renoué avec leurs plus bas de 2009, tandis que la dette des marchés émergents conserve encore un peu de ressort. L’assouplissement reste de mise pour les politiques monétaire comme budgétaire, continuant ainsi de soutenir l’économie, bien que celle-ci soit vulnérable, et les bénéfices des entreprises ont marqué le pas. Des menaces existent également sur le plan politique : la question de la primaire démocrate peut devenir une source de préoccupation en ce qui concerne les actifs américains, tandis que le Royaume-Uni et l’UE devront parvenir à s’entendre en 2020, pour ne citer que quelques exemples.

Nous avons pris des bénéfices dans l’ensemble du portefeuille, au niveau des spreads les moins attrayants, ce qui a légèrement réduit la duration de notre portefeuille, tant au niveau des obligations de qualité que du crédit. Nous avons profité de la sous-performance récente de l’Italie pour renforcer notre exposition au segment 4 ans. Dans l’ensemble, notre exposition aux marchés de la dette des marchés émergents et des entreprises a surperformé, et notre portefeuille traditionnel a généré une performance brute de frais de +0,29%.

La courbe américaine, les swaps d’actifs américains et le spread entre l’Autriche et l’Allemagne ont à nouveau contribué à la performance mensuelle. L’Espagne a surperformé la France et nous avons pris une partie de nos bénéfices alors que le spread renouait avec ses niveaux les plus étroits. Notre portefeuille non traditionnel a enregistré une performance brute de frais de +0,30%.

Nos expositions à la SEK, la NOK, au PLN et à la GBP face à l'EUR ont apporté des contributions positives, tout comme notre positionnement long sur les devises émergentes vis-à-vis de l'USD, qui a bénéficié de la trêve commerciale. Notre portefeuille de devises a signé une performance brute de frais de +0,30%.

En fin de mois, la performance nette de frais de la classe d’actions B USD du RAM (Lux) Tactical Funds – Global Bond Total Return Fund s’établissait à +0,78%. La duration s’élevait à 3,44 ans et la qualité moyenne du crédit était de AA-.

*Source: RAM Active Investments