Commentaires de gestion

7 Novembre 2019

Emmanuel Hauptmann

 

La classe d'actions Ip USD du fonds RAM (Lux) Systematic Funds - Global Sustainable Income Equities Fund a signé une performance nette de frais de 3,19%* en octobre, surperformant l'indice MSCI World High DY TRN, lui-même à l'origine d'une performance de 2,41%. L’apaisement perçu des tensions sino-américaines et l’optimisme à l'égard du Brexit ont continué d’entraîner les actifs risqués à la hausse. Ceci dit, les replis d’une série d’indicateurs macroéconomiques ont assombri le climat en octobre. Malgré les signes indiquant que la faiblesse liée à une poussée protectionniste se propage au-delà du secteur manufacturier et pèse sur la croissance mondiale, les marchés ont choisi de se concentrer sur les mesures de soutien des banques centrales. En 2019, celles-ci ont en effet adopté un tournant accommodant, inhabituel en fin de cycle, afin de pérenniser une expansion économique déjà longue. La réduction des taux de la Fed en fin de période a marqué la dernière étape de ces initiatives conciliantes. L’inflation, qui continue de s’accélérer tandis que la croissance se tasse, reste un problème pour les banques centrales. En Europe, l’activité économique demeure atone, avec la contraction du PMI manufacturier allemand et la chute de la productivité à son rythme le plus rapide en cinq ans au Royaume-Uni. Parmi les marchés émergents, la Chine et l’Inde ont offert un aperçu de l’état de leur économie, la première affichant un recul de son activité manufacturière pour le sixième mois consécutif. Aux Etats-Unis, la production manufacturière et les investissements des entreprises continuent de ralentir de façon prononcée. Malgré ces conditions, le fonds a enregistré des performances positives dans ses modèles de sélection en Amérique du Nord et en Asie, et a connu des difficultés en Europe. D’un point de vue géographique, un alpha important a été généré aux Etats-Unis, où nous avons bénéficié de notre exposition à des valeurs à bêta élevé dans les secteurs des technologies de l’information et des soins de santé, ainsi que de la sous-pondération des services aux collectivités. Les positions sur le secteur japonais des soins de santé ont porté leurs fruits, tout comme l’exposition au secteur chinois des services aux collectivités. En revanche, notre exposition à la GBP au Royaume-Uni a généré des pertes, qui ont neutralisé la contribution positive de la sélection des valeurs. Nos choix de titres dans les secteurs de la consommation discrétionnaire et de l’industrie en Allemagne ont également pesé sur la performance.    

*Source: RAM Active Investments