Commentaires de gestion

7 Novembre 2019

Emmanuel Hauptmann

RAM Active Investments RAM (Lux) Systematic Funds - Long/Short Emerging Markets Equities funds Maxime Botti Partner & Senior Systematic Equity Fund Manager

La classe d’actions I USD du fonds RAM (Lux) Systematic Funds - Long/Short Emerging Market Equities Fund a signé une performance nette de frais de -0,36%* en octobre. L’apaisement perçu des tensions sino-américaines et l’optimisme à l'égard du Brexit ont continué d’entraîner les actifs risqués à la hausse. Ceci dit, les replis d’une série d’indicateurs macroéconomiques ont assombri le climat en octobre. Malgré les signes indiquant que la faiblesse liée à une poussée protectionniste se propage au-delà du secteur manufacturier et pèse sur la croissance mondiale, les marchés ont choisi de se concentrer sur les mesures de soutien des banques centrales. Poids lourds des marchés émergents, la Chine et l’Inde ont offert un aperçu de l’état de leur économie, la première affichant un recul de son activité manufacturière pour le sixième mois consécutif. En fin de période, la Fed a une fois encore abaissé les taux d’intérêt d’un quart de point et estime que la politique monétaire est à présent au « bon niveau ». Les stratégies Value et GARP/Momentum ont été les plus performantes au sein de notre portefeuille long, tandis que, compte tenu de la vigueur de l’appétit pour le risque sur les marchés émergents en octobre, le portefeuille Defensive s'est sans surprise inscrit en frein, tout comme le Machine Learning. Notre performance négative a été principalement causée par nos stratégies short, en raison d’un pic de volatilité dans les portefeuilles ML et Momentum. En revanche, les stratégies Short Quality et, dans une moindre mesure, Short Value, ont sous-performé le marché dans son ensemble, ce qui a globalement bénéficié au fonds. Sur le plan géographique, les positions longues sur Taïwan, la Chine et l’Afrique du Sud ont toutes largement porté leurs fruits, bien qu’une partie de ces gains ait été amoindrie par nos positions short. Les positions short en Corée du Sud sont celles qui ont le plus nui à la performance du fonds durant le mois. Sur ce marché, les titres de faible qualité des secteurs des matériaux et des technologies ont fait l’objet d’achats sans discernement, au détriment d’actions dotées de fondamentaux plus solides, ce qui a pénalisé nos stratégies. 

*Source: RAM Active Investments.