Commentaires de gestion

30 Août 2019

Maxime Botti

 RAM Active Investments  RAM (Lux) Systematic Funds - European Equities Maxime Botti Partner & Senior Systematic Equity Fund Manager

La classe d’actions Ip-EUR du fonds RAM (Lux) Systematic Funds – European Equities Fund a enregistré un recul (net de frais) de -1,55%*, contre -1,44% pour l’indice MSCI Europe TRN. Les turbulences qui ont secoué la première quinzaine du mois ont fini par s’apaiser, lorsque les actions précédemment un peu moins sensibles à l’actualité sur la guerre commerciale ont semblé se stabiliser. Après la correction subie au cours du mois, les titres cycliques s’inscrivent à présent à leur plus bas niveau relatif en plus de trois ans face à leurs homologues défensifs. La reprise du conflit commercial sino-américain, le ton moins conciliant de la Fed et l'orientation décevante des données économiques ont entraîné les marchés à la baisse, signant le retour de l’aversion au risque. Le rebond intervenu fin août grâce aux espoirs renouvelés concernant la situation commerciale a cependant signalé un regain d’appétit pour le risque, ce qui a créé un environnement difficile en termes de sélection de titres pour notre Fonds. Sur le front macroéconomique, les données de la zone euro ont dressé un tableau mitigé, avec une croissance du PIB de 0,2% seulement en glissement trimestriel pour le deuxième trimestre (soit 1,1% en rythme annuel). Par ailleurs, les titres à méga-capitalisation continuent d’offrir une prime de qualité. Ces valeurs défensives ont signé une performance mensuelle exceptionnelle et leurs valorisations ont augmenté de concert, ce qui, couplé au profil diversifié de notre Fonds, nous a empêchés d’exploiter pleinement cette tendance. Sur le front des stratégies, le portefeuille Value et, par conséquent, le portefeuille Machine Learning ont de nouveau sous-performé. Le portefeuille Momentum a en revanche affiché une robuste performance, tandis que le portefeuille Defensive a apporté un certain soutien. Sur le plan géographique, nous avons profité d’une sélection de titres favorable au Royaume-Uni, en Italie et en Espagne. Au Royaume-Uni, les gains ont résulté de notre sous-pondération de la finance et de la sélection de titres prudente dans ce secteur, ainsi que des choix opérés dans les technologies de l’information. En revanche, notre sous-pondération de la consommation de base en Suisse et la sélection peu porteuse dans ce secteur ont constitué les principaux freins. En termes sectoriels, les titres de l’énergie et des matériaux ont généré un alpha considérable pour le Fonds, alors que la sélection dans les soins de santé et la consommation de base a coûté des points.

*Source: RAM Active Investments