Commentaires de gestion

30 Août 2019

Maxime Botti

RAM Active Investments RAM (Lux) Systematic Funds - Long/Short European Equities Maxime Botti Partner & Senior Systematic Equity Fund Manager

 La classe d’actions I EUR du fonds RAM (Lux) Systematic Funds - Long/Short European Equities Fund a signé une performance nette de frais de 0,51%* en août. Les turbulences qui ont secoué la première quinzaine du mois ont fini par s’apaiser, lorsque les actions précédemment un peu moins sensibles à l’actualité sur la guerre commerciale ont semblé se stabiliser. Après la correction subie au cours du mois, les titres cycliques s’inscrivent à présent à leur plus bas niveau relatif en plus de trois ans face à leurs homologues défensifs. La reprise du conflit commercial sino-américain, le ton moins conciliant de la Fed et l'orientation décevante des données économiques ont entraîné les marchés à la baisse, signant le retour de l’aversion au risque. Le rebond intervenu fin août grâce aux espoirs renouvelés concernant la situation commerciale a cependant signalé un regain d’appétit pour le risque, ce qui a créé un environnement difficile en termes de sélection de titres pour notre Fonds. Les marchés européens ont continué d’offrir une prime sur les titres à méga-capitalisation de qualité. Ces valeurs défensives ont signé une performance mensuelle exceptionnelle et leurs valorisations ont augmenté de concert, ce qui, couplé au profil diversifié de notre Fonds, nous a empêchés d’exploiter pleinement cette tendance. D’une manière générale, ce sont les positions short qui ont été à l’origine de la performance positive du Fonds, les portefeuilles Short Momentum et Short Quality ayant ici généré un alpha significatif. Du côté short, nous attendons de voir si notre positionnement porte ses fruits. Au regard des coûts de financement toujours remarquablement faibles, toute nouvelle pression baissière pourrait avoir des conséquences désastreuses pour les entreprises fortement endettées, dont le refinancement des dettes deviendrait plus onéreux. Sur le plan géographique, les positions short au Irlande, en Espagne et en Autriche se sont révélées très lucratives, toutes ayant sous-performé le marché dans son ensemble. Notre sélection de titres aux Pays-Bas a en revanche été à l’origine de pertes. En termes de secteurs, le positionnement long sur les services aux collectivités et la consommation de base a alimenté la performance du portefeuille, tandis que les pertes se sont limitées à la finance.

*Source: RAM Active Investments