Commentaires de gestion

Déception et capitulation

30 Août 2019

Gilles Pradère

RAM (Lux) Tactical Funds - Global Bond Total Return fund - Gilles Pradère Senior Fund Manager, Fixed Income

Les actifs sûrs ont brillé en août, tandis que ceux plus risqués, en particulier les obligations émergentes et les actions, ont sous-performé.

La Réserve fédérale américaine a déçu les attentes lors de sa réunion de juillet et, comme en décembre dernier, une politique perçue comme restrictive a entraîné une baisse des rendements et des marchés actions. Toutefois, le regain de volatilité observé ce mois-ci est essentiellement imputable à l'exacerbation des tensions commerciales. Dans ce contexte, les rendements se sont inscrits en net repli aux Etats-Unis, mais aussi en Europe, où une large part du marché affiche désormais des rendements négatifs. Au vu des rendements réels et des prévisions d’inflation, les espoirs des investisseurs quant à une normalisation prochaine des taux s’amenuisent. En outre, la morosité persistante des données économiques pousse de plus en plus les banques centrales à assouplir leur politique et les gouvernements à mettre en œuvre des mesures d’assouplissement budgétaire. 

Notre portefeuille traditionnel a tiré profit de la duration des bons du Trésor américain et de son exposition défensive aux spreads. La duration américaine a constitué le principal moteur de performance. Les marchés périphériques européens ont fait belle figure, tandis que les spreads sont restés relativement stables. Nous avons commencé à réduire notre sensibilité aux taux de qualité en Europe en vendant des futures sur OAT et avons légèrement relevé notre exposition aux bons du Trésor américain. A la faveur de belles performances, nous avons pris des bénéfices sur certaines de nos positions en Italie et profité ensuite du léger élargissement des spreads pour renforcer notre exposition à la dette périphérique. Notre portefeuille traditionnel a signé une performance brute de frais de +1,15%.

Notre positionnement non traditionnel, biaisé par l'assouplissement de la politique de la Fed, a coûté des points ce mois-ci. La courbe des taux américains s’est aplatie et les bons du Trésor américain ont sous-performé les swaps, dans un contexte de vives tensions entre les Etats-Unis et la Chine. Nous avons renforcé notre position tablant sur une pentification de la courbe et conservé notre swap d’actifs. La courbe des taux espagnols s’est elle aussi aplatie, ce qui nous a incités à prendre des bénéfices sur la stratégie. Notre portefeuille non traditionnel a enregistré une performance brute de frais de -0,22%.

En ce qui concerne les devises, nous adoptons un léger biais en faveur d’une baisse du dollar car, malgré l’intensification du conflit commercial, le billet vert devrait se stabiliser, dans la mesure où il n’est pas dans l’intérêt des Etats-Unis qu’il augmente trop. Notre portefeuille de devises a signé une performance de -0,13% (en termes bruts de frais).

En fin de mois, la performance nette de frais de la classe B USD du fonds RAM (Lux) Tactical Funds – Global Bond Total Return Fund s’établissait à +0,73%. La duration s’élevait à 4,24 ans et la qualité moyenne du crédit était de A+.

*Source: RAM Active Investments