Commentaires de gestion

Le temps de l’action

9 Août 2019

Gilles Pradère

RAM (Lux) Tactical Funds - Global Bond Total Return fund - Gilles Pradère Senior Fund Manager, Fixed Income

Les actifs à risque ont légèrement surperformé en juillet : les actions américaines ont fait belle figure, tandis que les marchés européens et émergents ont enregistré une phase de consolidation. Les spreads de crédit se sont quelque peu contractés, tandis que les rendements américains et allemands se sont stabilisés à leurs plus bas récents, ou à des niveaux proches, ce qui a permis aux obligations d’afficher de solides performances.

Les investisseurs attendaient ce mois-ci des éclaircissements sur les prochaines mesures de la BCE et de la Fed. Jusqu’ici, les banques centrales ont soutenu les marchés en parole, mais il est désormais temps d’agir.

Si certaines statistiques économiques récentes se sont révélées rassurantes, elles concernent principalement les Etats-Unis et le secteur domestique. Le secteur manufacturier reste quant à lui orienté à la baisse, dans un contexte marqué par la résurgence des risques politiques récemment. Les tensions commerciales entre les Etats-Unis et la Chine demeurent vives, et des frictions avec l’Europe sont également possibles. Par ailleurs, la probabilité d’un Brexit dur s’est accrue avec l’élection du nouveau Premier ministre britannique.

Partant, même si leurs prochaines décisions pourraient susciter des déceptions, les banques centrales continuent pour l’heure de soutenir les marchés, ne serait-ce que parce qu’elles ont besoin de davantage de temps pour évaluer l’ampleur du ralentissement.

Notre portefeuille traditionnel a principalement bénéficié du resserrement des spreads. Notre exposition à l'USD a affiché une performance étale, tandis que celle à l'EUR a enregistré une belle progression. Nous avons liquidé une position de protection short sur les CDS en EUR par suite de la contraction des spreads. Nous avons également réduit notre exposition à la Turquie en prenant nos bénéfices sur certains titres après un vif rebond. Dans l’ensemble, nous avons conservé un portefeuille équilibré entre actifs de qualité et de portage. Notre portefeuille traditionnel a signé une performance brute de +0,75%.

La courbe des taux américaine s’est aplatie face à la consolidation des marchés, ce qui a légèrement pesé sur la performance, au même titre que nos swaps d’actifs américains. En revanche, la surperformance des emprunts d’Etat autrichiens à 100 ans par rapport à leurs homologues allemands à 30 ans a eu un impact positif. Notre portefeuille non traditionnel a enregistré une performance brute de -0,13%.

Nous avons profité de légers replis pour renforcer notre position short sur le dollar américain par rapport à un panier diversifié de devises émergentes à haut rendement, dans la mesure où l’attitude conciliante des banques centrales devrait selon nous continuer de freiner le billet vert. Notre portefeuille de devises a signé une performance de +0,09% (en termes bruts de frais).

En fin de mois, la performance nette de frais de la classe B USD du fonds RAM (Lux) Tactical Funds – Global Bond Total Return Fund s’établissait à +0,67%. La duration s’élevait à 4,16 ans et la qualité moyenne du crédit était de A+.

*Source: RAM Active Investments