Commentaires de gestion

2 Juillet 2019

Emmanuel Hauptmann

 RAM Active Investments  RAM (Lux) Systematic Funds - European Equities Maxime Botti Partner & Senior Systematic Equity Fund Manager

La classe d’actions Ip-EUR du fonds RAM (Lux) Systematic Funds – European Equities Fund a signé une performance nette de frais de +4,15%*, contre +4,43% pour l’indice MSCI Europe TRN. Les actions ont tenté de recouvrer leurs pertes de mai en juin, les marchés européens ayant bien accueilli les propos accommodants des banques centrales mondiales. Les baisses de taux d’intérêt attendues de la Fed pour le mois prochain ainsi que les commentaires de la BCE ont également contribué à entraîner les marchés à la hausse et presque tous les secteurs ont profité de ce rebond généralisé. Les inquiétudes concernant le commerce, l’indécision politique et le ralentissement de la croissance – autant de questions qui ont tourmenté les marchés mondiaux à divers moments en 2019 – persistent ; pourtant, les bourses européennes ont gagné 16% depuis le début de l’année. Rien n’illustre mieux ce découplage que le bras de fer entre la détérioration du contexte macroéconomique (sixième mois consécutif de repli du PMI allemand, tombé à 45 points) et la performance des actifs risqués. Par ailleurs, l’écart de performance entre les valeurs de croissance et les actions de rendement continue de se creuser à des niveaux extrêmes. En outre, aucun signe d’atténuation de ce phénomène n’est visible et les écarts de valorisation atteignent des niveaux sans précédent. Ces indicateurs devraient servir d’avertissement aux investisseurs, les incitant à appréhender pleinement le risque de leurs portefeuilles. En fin de compte, il n’est guère étonnant que nos stratégies Value et Defensive aient affiché une sous-performance relative sur le mois. Notre stratégie Machine Learning a inversé la vapeur de façon impressionnante : de principal frein, elle s’est rapidement hissée au rang de moteur de la performance de juin. Par ailleurs, la stratégie Momentum a surperformé, poursuivant sur la trajectoire que nous avons observée depuis le début de l’année. En termes sectoriels, les titres de l’industrie et de l’énergie ont dopé la performance du Fonds, notre biais en faveur de la qualité ayant généré des dividendes. Au sein de l’énergie, le positionnement de notre stratégie ML et l’effet de la sélection nous ont permis de tirer profit de la dispersion parmi quelques titres porteurs, qui ont largement bénéficié des robustes résultats mensuels dans le secteur du pétrole et du gaz. Dans l’industrie, notre forte surpondération de la région nordique a également généré de l’alpha et nos stratégies Momentum et ML se sont révélées particulièrement rentables. A l’inverse, nos allocations dans la consommation (de base et discrétionnaire) se sont inscrites en frein – un thème prévalent en 2019.

*Source: RAM Active Investments