Commentaires de gestion

12 Juin 2019

Thomas de Saint-Seine

RAM Active Investments RAM (Lux) Systematic Funds - Long/Short Emerging Markets Equities funds Maxime Botti Partner & Senior Systematic Equity Fund Manager

La classe d'actions I USD du RAM (Lux) Systematic Funds - Long/Short Emerging Market Equities Fund a signé une performance nette de frais de +1,63%* en mai. Après quatre mois consécutifs de performances positives des marchés émergents, les vents ont brusquement tourné en mai, sur fond de nouvel embrasement de la guerre commerciale entre Washington et Pékin. Les tweets ahurissants du président Trump suggérant qu'un accord avec la Chine n'est pas à l'ordre du jour et qu'il projette au contraire d'augmenter les droits de douane et de « montrer du doigt » certaines sociétés, comme Huawei, ont pris les intervenants de marché totalement au dépourvu. Les marchés ont également digéré les chiffres de la croissance brésilienne pour le premier trimestre (qui placent le pays sur la voie d'une récession imminente), le déclassement de l'Inde (qui n'est plus considérée comme une économie en voie de développement) par les Etats-Unis et l'arrivée de l'Arabie saoudite dans l'indice (au détriment de l'Afrique du Sud). La forte performance positive de notre Fonds s'explique largement par une sélection de titres robuste sur l'ensemble des segments de capitalisation boursière, associée à la nature asymétrique de nos stratégies de chaque côté du portefeuille. Si la sélection des titres Value s'est avérée désastreuse sur les marchés européens et américains, de meilleurs résultats ont été obtenus sur les marchés émergents, tandis que nos portefeuilles Machine Learning (long et short) et Short Momentum ont généré un alpha considérable, le marché commençant à montrer des signes de dispersion des performances. Du point de vue géographique, si l'exposition long à la Corée du Sud a pénalisé la performance, nos portefeuilles short ont représenté une formidable source d'alpha, en particulier au niveau des valeurs technologiques à bêta élevé. Le caractère asymétrique de notre Fonds s'est illustré en Chine et à Hong Kong : si la sélection long a eu une incidence négative (malgré un repli moins marqué que celui du marché), nos portefeuilles short sont parvenus à identifier des titres dotés de fondamentaux et de tendances de prix négatifs, ou associés à des bénéfices de moindre qualité, compensant ainsi largement la performance des positions long. Par ailleurs, les choix de titres short en Australie ont également dopé la performance, tout comme l'exposition long aux valeurs industrielles et financières brésiliennes.

*Source: RAM Active Investments.