Commentaires de gestion

12 Juin 2019

Thomas de Saint-Seine

 

La classe d'actions Ip USD du RAM (Lux) Systematic Funds - Global Sustainable Income Equities Fund a signé une performance nette de frais de -5,64%*, sous-performant l'indice MSCI World High DY TRN, lui-même à l'origine d'une performance de -4,65%. Les actions mondiales se sont brutalement repliées après un début d'année serein, sous l'effet de l'exacerbation des tensions commerciales. Les valeurs des marchés développés et émergents n'ont pas été épargnées par l'application de nouveaux droits de douane décidés par le président Trump, et leur potentielle extension à d'autres pays, y compris le Mexique et l'Australie, fait craindre une aggravation du ralentissement de l'économie mondiale. Les événements politiques n'ont pas non plus conforté le marché, avec la démission de la Première ministre britannique Theresa May et des élections au Danemark, en France et en Italie marquées par la montée du nationalisme. Hormis l'Australie, chaque marché boursier développé ou émergent a enregistré un recul, montrant ainsi que le rebond enregistré sur l'année doit bien plus à l'absence de mauvaises nouvelles, qu'à la vigueur de la croissance mondiale ou qu'aux fondamentaux des entreprises. La sous-performance est imputable à l'incidence négative du positionnement sur les Etats-Unis (surpondération relative importante de la consommation discrétionnaire) et la Suisse (sous-pondération relative des valeurs de la santé). A l'inverse, la sous-pondération relative de l'Allemagne dans le secteur des matériaux, ainsi qu'une sélection inspirée des titres industriels japonais ont contribué à limiter les pertes. Sur le plan sectoriel les performances ont été très hétérogènes, avec une surperformance des secteurs plus axés sur le marché domestique et, en fin de compte, moins risqués. La surpondération des valeurs financières (Royaume-Uni et Australie) n'est pas parvenue à compenser totalement les pertes induites par la sélection des titres dans ce même secteur, tandis que la sous-pondération du secteur suisse de la santé a également rogné la performance. La sous-pondération relative des valeurs énergétiques a largement soutenu la performance, contribuant à la génération d'une source d'alpha positif au cours d'un mois qui a mis les adeptes de la sélection fondamentale des titres à rude épreuve. 

*Source: RAM Active Investments