Commentaires de gestion

30 Avril 2019

Emmanuel Hauptmann

 RAM Active Investments  RAM (Lux) Systematic Funds - European Equities Maxime Botti Partner & Senior Systematic Equity Fund Manager

 La part Ip-EUR du fonds RAM (Lux) Systematic Funds European Equities Fund a signé une performance nette de frais de 3,38%*, contre 3,77% pour l'indice MSCI Europe TRN. Les actions européennes ont enregistré des gains robustes en avril, malgré plusieurs indicateurs économiques avancés en désaccord avec les fondamentaux sous-jacents, les intervenants de marché ayant choisi de se concentrer sur les résultats trimestriels publiés par les entreprises. Alors que les problèmes macroéconomiques semblent désormais appartenir au passé (pour l'instant du moins), les moyennes et petites capitalisations ont globalement surperformé les grandes durant le mois. Par ailleurs, les résultats des entreprises, pour lesquels une contraction avait été anticipée au premier trimestre, ont démarré l'année sur les chapeaux de roue, les craintes relatives aux pressions sur les marges ne s'étant pas matérialisées. En effet, alors que de nombreux observateurs attendaient des rapports décevants au premier trimestre, les investisseurs ont accueilli une kyrielle de résultats positifs, lesquels ont suggéré qu'un ralentissement de la croissance n'était pas à l'ordre du jour. L'important changement de cap amorcé par les différentes actions des banques centrales a continué de pénaliser nos stratégies Momentum, qui ont enregistré les pires performances du mois. Compte tenu du maintien de la phase d'appétit pour le risque, nous avons également observé une sous-performance de notre stratégie Defensive, à l'image des cinq derniers mois. Notre stratégie Machine Learning a au contraire apporté la plus forte contribution mensuelle, tandis que la Value a elle aussi surperformé le marché dans son ensemble. Sur le plan sectoriel, nos choix de titres dans les secteurs de la finance et des technologies de l'information, où les titres à bêta élevé ont continué de surfer sur le rebond décorrélé des fondamentaux que nous observons depuis le mois de décembre, ont entraîné des pertes. Par ailleurs, la sélection des titres dans le secteur des matériaux s'est également avérée préjudiciable, en particulier en Allemagne et en Italie, et les stratégies Momentum et Defensive ont été les plus affectées par cette sous-performance. Du côté des bonnes nouvelles, notre sélection de titres dans le secteur de la santé ainsi qu'une allocation bénéfique à ce même secteur se sont parfaitement combinées, nos modèles étant parvenus à identifier les titres générateurs d'alpha et à en tirer le meilleur. Nos choix dans les services de communication ont eux aussi nettement soutenu la performance. Au niveau géographique, l'Allemagne et l'Italie ont été à l'origine de pertes, tandis que le Royaume-Uni et la Suisse ont généré un alpha important. Pour finir, nous suggérons aux investisseurs de prêter attention au contexte économique ambiant et aux catalyseurs potentiels, notamment les élections européennes en mai, le report du Brexit au mois d'octobre et la nomination du nouveau président de la BCE.

*Source: RAM Active Investments