Commentaires de gestion

30 Avril 2019

Emmanuel Hauptmann

RAM Active Investments  RAM (Lux) Systematic Funds - North American Equities Maxime Botti Partner & Senior Systematic Equity Fund Manage

La part PI USD du fonds RAM (Lux) Systematic Funds - North American Equities Fund a signé une performance nette de frais de 2,47%* sur le mois, sous-performant l'indice MSCI North America TRN$ et son rendement de 3,93%. Le mois d'avril s'est inscrit dans la lignée d'un excellent début d'année 2019 : les actions ont atteint de nouveaux plus hauts aux Etats-Unis. Ce cycle de croissance installé de longue date est alimenté en partie par les déclarations accommodantes des banques centrales, l'absence de volatilité et des résultats d'entreprises supérieurs aux attentes, autant de facteurs qui se sont combinés pour créer un environnement de performance idéal pour les actifs risqués. Sur le plan des styles d'investissement, les portefeuilles Value et Momentum ont tous deux sous-performé leurs homologues Low-Vol et Growth. Les titres cycliques ont surperformé les secteurs défensifs, tandis que le facteur de la capitalisation boursière est moins entré en ligne de compte : les grandes, moyennes et petites capitalisations ont toutes enregistré des performances globalement similaires. Les indices de référence américains ont inscrit de nouveaux plus hauts historiques, avec un marché tiré par les secteurs à bêta élevé tels que la finance, les technologies de l'information et les services de communication, tandis que la santé et l'énergie ont affiché une sous-performance relative. En avril, les secteurs qui s'étaient effondrés en mars ont rebondi, ce qui a pénalisé les titres sélectionnés dans le secteur de la santé. Notre sous-performance relative est essentiellement imputable à notre sélection de titres dans le secteur biotechnologique, ainsi qu'à la surpondération de ce dernier. Par ailleurs, le secteur technologique reste le principal moteur des actions américaines en 2019, et le mois d'avril n'a pas fait exception. Notre exposition à deux sociétés du segment des semi-conducteurs ayant publié des résultats décevants a lourdement pesé sur la performance. En revanche, la sous-pondération de l'immobilier a été à l'origine d'une contribution positive significative.

*Source: RAM Active Investments