Commentaires de gestion

13 Février 2019

Thomas de Saint-Seine

RAM Active Investments RAM (Lux) Systematic Funds - Long/Short European Equities Maxime Botti Partner & Senior Systematic Equity Fund Manager

La classe d'actions I EUR du fonds RAM (Lux) Systematic Funds - Long/Short European Equities Fund a signé une performance nette de frais de +0,47%* en janvier. Les marchés européens affichent un appétit significatif pour le risque et les signes d'amélioration des valorisations ont permis aux actions d'enregistrer leur gain mensuel le plus élevé depuis octobre 2015. D'une manière générale, ce type de redressement vigoureux n'est pas des plus favorables à nos stratégies. Cela s'est vérifié pour nos portefeuilles short : en effet, les valeurs de qualité supérieure comme de qualité inférieure ont fortement progressé, si bien que nos stratégies n'ont pas été en mesure de tirer parti de ces tendances naissantes et rapidement évolutives. Du point de vue des stratégies long, Value et Machine Learning ont apporté sans conteste les plus fortes contributions positives du mois, suivies par la stratégie Momentum, tandis que le portefeuille Defensive s'est inscrit en retrait du marché généraliste. Au sein du portefeuille short, Short Momentum a livré la pire performance sur le mois, précédé par Short Value et Short Quality au cours d'un mois difficile pour les adeptes de la sélection de titres short. Sur le plan géographique, nos positions long sur le Royaume-Uni, l'Italie et la France ont soutenu la performance, mais une partie de cet alpha a été grignotée par nos portefeuilles short. La sélection des titres allemands via nos stratégies Value et Machine Learning a également dégagé une contribution positive, amoindrie cependant par la perte d'alpha de notre portefeuille short. En Suisse, la sélection short a pesé sur la performance. En termes sectoriels, les positions long sur la finance et l'énergie ont apporté les plus fortes contributions relatives, nos portefeuilles short n'ayant neutralisé qu'une petite partie de l'alpha positif. A l'inverse, les choix opérés dans les technologies de l'information en Autriche et aux Pays-Bas ont été préjudiciables.

*Source: RAM Active Investments