Commentaires de gestion

Le crédit asiatique a montré des signes de stabilisation dans un contexte de turbulences mondiales

9 Janvier 2019

Ani Deshmukh

RAM Active Investments RAM (Lux) Tactical Funds II - Asia Bond Total Return

 La volatilité s'est brutalement renforcée en décembre dans l'ensemble des classes d'actifs, la conjugaison des craintes relatives à un essoufflement de la croissance aux Etats-Unis et une décélération de l'économie chinoise, et d'une actualité politique marquée par les incertitudes liées au Brexit, l'absence d'avancée significative au niveau du conflit commercial sino-américain et le « shutdown » du gouvernement fédéral américain ayant tiré les marchés vers le bas. Les Etats-Unis ont pris la tête du mouvement, avec un recul de 9% pour l'indice S&P500 sur le mois. L'indice VIX a quant à lui bondi de 16 début décembre à un plus haut de l'année à 36 juste avant Noël, attestant de la volatilité sous-jacente des cours des actions aux Etats-Unis.

Les spreads de crédit des marchés développés ont également subi des pressions. Le rendement des obligations du Trésor américain ont par ailleurs vu leurs niveaux se resserrer sous l'effet de l'aversion pour le risque : le rendement des obligations à 10 ans se sont ainsi contractés de 30 pb en décembre, pour clore l'année à 2,68%. La hausse des taux par la Fed n'a pas reçu un accueil favorable et les inquiétudes au sujet d'un éventuel ralentissement domestique ont alimenté le redressement des obligations du Trésor américain. D'une manière générale, la confiance s'est sensiblement dégradée au plan macroéconomique et les actifs risqués mondiaux ont enregistré des mouvements excessifs au cours de la période des fêtes de fin d'année, caractérisée par une absence de liquidité. Dans ce contexte de turbulences, l'Asie a été relativement épargnée, les spreads des segments investment grade et haut rendement s'étant seulement creusés de 10 pb chacun. Les obligations à haut rendement asiatiques ont surperformé leurs homologues américaines et d'autres régions émergentes (telles que l'Amérique latine).

 

Source: Bloomberg

Nous avons réduit nos couvertures exprimées avec des obligations du Trésor américain et progressivement accru la duration, pour atteindre environ 2,7 ans, tout en étoffant notre exposition aux crédits BB associés à un portage supérieur en Asie. Compte tenu des récents mouvements irréguliers du marché et de l'absence de tendance tranchée, nous nous sommes abstenus de procéder à des modifications plus significatives du portefeuille. Si les mouvements des actions et des obligations du Trésor américain ont été brutaux et pourraient donner lieu à une boucle de rétroaction amenant la Fed à ralentir le rythme des hausses de taux (le graphique « dot plot » intègre actuellement 3 relèvements en 2019 et un en 2020), les fondamentaux américains ne se sont pas détériorés au point d'anticiper une récession au cours des 12 prochains mois.

Compte tenu de l'élargissement des spreads aux Etats-Unis, l'écart entre le segment investment grade asiatique et son homologue américain s'est également réduit, autour de 45 pb. Par conséquent, face à la probabilité d'une normalisation des obligations du Trésor américain et à un potentiel élargissement des spreads sur le marché asiatique du crédit, nous restons prudents s'agissant d'augmenter la duration du fonds au-delà de 3 ans. Nous serions tentés, aux niveaux actuels, de remettre en place des positions de couverture sur les obligations du Trésor américain et de gérer la duration de façon proactive.

Nexus Investment Advisors Limited, supervisé par l’Autorité de surveillance des marchés financiers (SFC) à Hong Kong, a été nommé par la société de gestion du fonds en tant que gestionnaire de portefeuille pour RAM (Lux) Tactical Funds II - Total Return Fund Bond Asia.

*Source : Nexus Investment Advisors Limited