Commentaires de gestion

La volatilité apportera-t-elle des opportunités ?

14 Décembre 2018

Cédric Daras

RAM (Lux) Tactical Funds - Convertibles Europe

  

En Europe, l'accord obtenu avec le Royaume-Uni doit encore être validé par le Parlement britannique. Dans l'attente du sommet de l'OPEP prévu en décembre, les cours pétroliers ont été plombés par une offre excessive, cédant 22% pour clore le mois à 50,9 $. Enfin, le contexte de ralentissement de la croissance économique observé au troisième trimestre, combiné à des prévisions de résultats décevantes, n'a pas été propice à une prise de risque supplémentaire. Par conséquent, le marché européen des actions a achevé le mois en territoire négatif (-1,09% pour l'indice EUROSTOXX total return). Nous avons constaté une nette sous-performance du style Momentum (-4,15% pour l'indice MSCI Europe Momentum net return) par rapport aux styles Growth et Value (respectivement -0,59% et -1,09%).

S'agissant du crédit, les indices iTraxx Main et XOver se sont respectivement élargis de 7 pb et 35 pb pour atteindre 81 pb et 333 pb. Les rendements italiens ont reculé (-21 pb pour le segment à 10 ans) car les investisseurs espèrent que les dirigeants du pays seront enclins à céder sur la question du déficit budgétaire.

Dans ce contexte, la classe PI EUR du fonds RAM (Lux) Tactical Funds - Convertibles Europe a enregistré une performance nette de -1,22%* en novembre, surperformant son indice de référence (Exane ECI Europe) de 43 pb.

Au plan des facteurs techniques, les volatilités implicites ont légèrement reculé, perdant 1 point pour atteindre 30,8%, tandis que les spreads de volatilité implicite entre les obligations convertibles et les options cotées se sont resserrés de 1,2 point, à 6,4 points.

Le calme a régné sur le marché primaire, avec 0,8 milliard d'euros de nouvelles obligations convertibles. Qiagen a procédé à l'émission la plus importante, d'un montant de 500 millions de dollars, suivie par Cosmo (175 millions d'euros) et ADO Properties (165 millions d'euros). Nous n'avons pas participé à ces nouvelles émissions, pour des raisons techniques et/ou fondamentales.

Le marché secondaire a été le théâtre de deux événements négatifs durant le mois. Une gestion rigoureuse restant de mise à ce stade du cycle, le Fonds n'a pas été affecté par le déclin substantiel de Nyrstar 5% 2022 (-43%) et de Vallourec 4,125% 2022 (-34%), toutes deux victimes d'une combinaison de deux facteurs défavorables (levier financier important et situation de « cash burning »).

 *Source: RAM Active Investments