Commentaires de gestion

14 Décembre 2018

Thomas de Saint-Seine

RAM Active Investments  RAM (Lux) Systematic Funds, Global Shareholder Yield Equities Fund,Maxime Botti Partner & Senior Systematic Equity Fund Manager

La classe d'actions Ip USD du fonds RAM (Lux) Systematic Funds - Global Shareholder Yield Equities Fund a signé une performance (nette de frais) de 0,18%*, sous-performant l'indice MSCI World High DY TRN, lui-même à l'origine d'une performance de 2,53% sur le mois. Le mois s'est caractérisé par la prépondérance persistante de la sous-pondération des Etats-Unis par notre Fonds, à l'origine de la plus forte incidence négative individuelle sur le plan géographique. En novembre, la sous-pondération marquée des valeurs américaines des soins de santé (le secteur le plus performant) a constitué une entrave importante. Le secteur a rebondi en début de mois dans le sillage des résultats des élections de mi-mandat aux Etats-Unis, et plus tard dans le courant du mois sous l'effet de la rhétorique positive de la Fed. Les titres britanniques ont aussi eu une incidence préjudiciable, nos choix dans le secteur de la consommation discrétionnaire s'avérant pénalisants. S'agissant des contributions positives, notre modèle régional européen a signé une performance admirable et les valeurs allemandes ont eu une incidence positive, à la fois en termes d'allocation et de sélection de titres. D'un point de vue sectoriel, les soins de santé ont constitué la plus forte entrave. Malgré un regain de volatilité et la sous-performance qui s'est ensuivie, nous restons convaincus de notre capacité à surperformer notre indice de référence sur le long terme compte tenu de notre positionnement actuel.

Nos modèles se sont rapprochés de l'indice de référence s'agissant de l'exposition aux Etats-Unis, tandis que l'exposition à l'Australie et au Canada a été relevée. A l'inverse, l'exposition au Royaume-Uni a pratiquement été réduite de moitié, tandis que l'exposition à la Corée du Sud a été sabrée. Sur le plan sectoriel, l'exposition à la finance et à l'énergie a été renforcée, tandis qu'une diminution a été décidée pour les services aux collectivités et la consommation discrétionnaire.

*Source: RAM Active Investments