Commentaires de gestion

14 Décembre 2018

Thomas de Saint-Seine

RAM Active Investments RAM (Lux) Systematic Funds - Emerging Markets Core Equities Maxime Botti Partner & Senior Systematic Equity Fund Manage

 

La classe d'actions Ip USD du fonds RAM (Lux) Systematic Funds Emerging Markets Core Equities a signé une performance (nette de frais) de 1,47%* en novembre, sous-performant l'indice MSCI Emerging Markets TRN, qui a gagné 4,12%. Dans le sillage de la tendance observée le mois précédent, les petites et moyennes capitalisations ont surperformé les grandes capitalisations, ce qui a fortement nui à notre approche d'investissement dans cette zone géographique. Il faut ajouter à cela que le mois de novembre s'est révélé particulièrement ardu pour les adeptes de la sélection systématique de titres. En effet, la plupart des « styles » ont de nouveau subi le désamour des investisseurs, la dégradation de la confiance ainsi qu'une correction ayant continué de plomber la performance, surtout en début de mois. La sous-performance de notre Fonds est surtout imputable à la forte incidence négative de l'allocation. La sélection de titres a elle aussi coûté des points, mais dans une moindre mesure. La Chine et Hong Kong ont constitué le principal frein à la performance au niveau géographique, suivis par l'Australie et l'Inde. Les valeurs technologiques chinoises et financières indiennes ont sensiblement rebondi, s'éloignant des plus bas enregistrés en octobre. Notre approche naturellement diversifiée n'a pas été en mesure de tirer parti de ces nouvelles tendances. S'agissant des contributions positives, notons l'incidence favorable marquée de la sélection de titres en Corée du Sud, où les choix de valeurs opérés dans les secteurs de l'industrie et des technologies de l'information se sont harmonieusement combinés. En termes de secteurs, la plus forte incidence négative est venue de la sélection de titres dans les matériaux et les services de communication, tandis que les valeurs de l'industrie et des technologies de l'information ont soutenu la performance. Malgré un regain de volatilité et la sous-performance qui s'est ensuivie, nous restons convaincus de notre capacité à surperformer notre indicateur de référence sur le long terme compte tenu de notre positionnement actuel.

Sur le plan géographique, nous n'avons procédé qu'à des changements modérés : l'exposition à la Russie et à Taïwan a été réduite, au profit de la Pologne et la Corée du Sud. S'agissant des modifications des allocations sectorielles, les allocations aux technologies de l'information et aux matériaux ont été rognées, tandis que l'exposition à l'industrie et aux services de communication a au contraire été étoffée.

*Source: RAM Active Investments