Commentaires de gestion

14 Novembre 2018

Emmanuel Hauptmann

RAM Active Investments RAM (Lux) Systematic Funds - Long/Short European Equities Maxime Botti Partner & Senior Systematic Equity Fund Manager

La classe I EUR du fonds RAM (Lux) Systematic Funds - Long/Short European Equities Fund a signé une performance (nette de frais) de -3,81%* en octobre. Les actions européennes se montrent encore particulièrement instables ces derniers mois et octobre n'a pas fait exception. L'actualité macroéconomique défavorable liée aux problématiques politiques que connaissent l'Italie et le Royaume-Uni continue de supplanter les perspectives de croissance et de miner la confiance. Même si de telles rotations du marché peuvent avoir des conséquences désagréables, nous n'ajustons jamais notre exposition, afin de pouvoir tirer parti des retournements qui ont tendance à se produire par la suite. Nos homologues ont eux aussi été affectés, certains dans des proportions bien supérieures, et nombre d'entre eux ont signé leurs pires performances mensuelles depuis la crise de 2008. Le mois d'octobre s'est caractérisé par un environnement remarquablement hostile à la sélection des titres ; en effet, les principales positions long ont sous-performé leurs indices respectifs, tandis que les principales positions short ont surperformé les leurs. De manière générale nos stratégies long ont freiné la performance, les portefeuilles Momentum et Machine Learning (ML) ayant affiché des résultats décevants. Notre portefeuille Defensive, pour sa part, est allé à contre-courant, poursuivant sur sa trajectoire favorable en cumul annuel et se gardant de nouvelles pertes, tandis que le portefeuille Value a connu un mois mitigé. Une fois encore, nos portefeuilles short, sous l'impulsion essentiellement des portefeuilles Short Value et Short ML, ont dégagé un alpha considérable sur la période. Seul notre portefeuille Short GARP/Momentum a manqué de souffle, en raison d'un rebond observé en milieu de mois, alors que les valeurs de croissance retrouvaient la faveur des investisseurs et que s'opéraient des rotations sectorielles et de style. Au niveau géographique, les positions short en Suisse, au Royaume-Uni et en Allemagne ont contribué à la performance globale du fonds. Toutefois, s'agissant du portefeuille long, la sélection des titres en Suisse, au Danemark et en Autriche s'est révélée préjudiciable. En termes de secteurs, notre positionnement long sur la santé, l'industrie et en particulier les matériaux a lourdement pesé sur la performance. Malgré ces pertes, nos positions short sur la finance et l'industrie ont apporté des contributions positives. Les changements apportés à nos modèles ont été modérés durant le mois, le principal étant la diminution de notre exposition nette au Royaume-Uni, au détriment de l'exposition à la Norvège, à la Finlande et à l'Autriche. Nos positions nettes short les plus importantes concernent l'Allemagne et la Suisse, tandis que nos principales positions nettes long visent la Suède et la Norvège. Dans le cadre des changements apportés au niveau sectoriel, l'exposition aux soins de santé et aux technologies de l'information a subi une réduction nette, tandis que l'exposition nette à la finance a été étoffée.

*Source: RAM Active Investments