Commentaires de gestion

14 Novembre 2018

Emmanuel Hauptmann

 RAM Active Investments  RAM (Lux) Systematic Funds - European Equities Maxime Botti Partner & Senior Systematic Equity Fund Manager

La classe Ip-EUR du fonds RAM (Lux) Systematic Funds European Equities Fund a rencontré des difficultés en octobre, enregistrant un recul (net de frais) de -7,63%* contre -5,61% pour l'indice MSCI Europe TRN. Les actions européennes se montrent encore particulièrement instables ces derniers mois et octobre n'a pas fait exception. L'actualité macroéconomique défavorable liée aux problématiques politiques que connaissent l'Italie et le Royaume-Uni continue de supplanter les perspectives de croissance et de miner la confiance. Cette sous-performance est en partie imputable à l'approche All Cap (toutes capitalisations) de notre fonds ;notre exposition aux petites et moyennes capitalisations s'est révélée décevante sur le mois. D'un point de vue stratégique, ce sont nos portefeuilles Momentum et Machine Learning (ML) qui ont freiné la performance. Notre portefeuille Defensive, pour sa part, est allé à contre-courant, poursuivant sur sa trajectoire favorable en cumul annuel et se gardant de nouvelles pertes, tandis que le portefeuille Value a connu un mois mitigé, pour sous-performer en fin de compte le marché au sens large. Côté secteurs, plusieurs d’entr eux ont essuyé des pertes, mais ce sont nos choix de titres dans l'énergie et les soins de santé qui ont été les plus pénalisants. Dans ce dernier secteur, c'est finalement la sous-pondération des valeurs suisses qui nous a porté préjudice. Au sein de l'énergie, les titres britanniques ont lourdement pesé sur la performance. Sur le plan géographique, les pertes se sont limitées à la Suisse et au Royaume-Uni, dans les secteurs précités. Qui plus est, notre surpondération de la Suède, qui a fortement contribué à la performance depuis le début de l'année, s'est révélée préjudiciable, tout comme la sélection des titres suédois. S'agissant des influences positives, notons que nos choix de valeurs en Finlande ont surperformé le marché dans son ensemble. Les changements d'allocation au niveau des pays ont notamment porté sur un renforcement de l'exposition à la Suisse, la Norvège et la Finlande ainsi que sur une réduction de l'allocation au Royaume-Uni et à la Suède. Dans le cadre des changements apportés à nos modèles au niveau sectoriel, l'exposition à la santé et à l'industrie (cette dernière reste notre plus importante position sectorielle en termes absolus) a notamment été allégée, au profit des services aux collectivités et de la finance.

*Source: RAM Active Investments