Commentaires de gestion

10 Octobre 2018

Maxime Botti

RAM Active Investments  RAM (Lux) Systematic Funds, Global Shareholder Yield Equities Fund,Maxime Botti Partner & Senior Systematic Equity Fund Manager

La classe d’actions Ip USD du fonds RAM (Lux) Systematic Funds - Global Shareholder Yield Equities Fund a signé une performance (nette de frais) de 0,52%*, sous-performant légèrement (de 0,46%) l'indice MSCI World High DY TRN sur le mois. Les problématiques observées le mois dernier ont de nouveau produit leurs effets, si bien que la sous-pondération structurelle de l'Amérique du Nord au profit de l'Asie par le fonds a continué de paralyser la performance. En effet, les valeurs asiatiques restent pénalisées par la guerre commerciale apparemment omniprésente avec les Etats-Unis, tandis que les actions nord-américaines affichent une vigueur sans faille. Au-delà de cette allocation préjudiciable (quasiment limitée aux seuls Etats-Unis), notre sélection de titres a contribué à l'atténuation des pertes, en générant un alpha notable malgré un contexte mensuel peu propice aux fonds diversifiés comme le nôtre. S'agissant de la sélection en termes géographiques, les Pays-Bas ainsi que la Corée du Sud ont également freiné la performance. Ailleurs dans le monde, le Royaume-Uni et le Japon ont tous deux participé à la performance. Au Royaume-Uni, cette contribution positive a surtout résulté de la sous-pondération de la consommation de base et des choix de titres opérés dans ce secteur. Au plan sectoriel, notre sous-performance relative sur le mois est essentiellement imputable à la finance et aux technologies de l'information. Nous avons toutefois profité d'une sélection de titres bénéfique dans les secteurs des services de communication et industriels, ce qui a permis d'endiguer les pertes. Nos modèles ont été très actifs durant le mois, avec des diminutions substantielles de nos allocations aux Pays-Bas, à Hong Kong et au Japon, au profit quasi exclusif de l'allocation aux Etats-Unis (désormais bien plus proche de l'allocation de l'indice). En termes sectoriels, l'exposition à l'industrie ainsi qu'à la consommation de base a été rognée, tandis que notre exposition aux technologies de l'information a pratiquement doublé.

  *Source: RAM Active Investments