Commentaires de gestion

Septembre 2018 - Performances mitigées pour les actions au cours d'un mois de septembre agité - Commentaires de gestion Systematic

10 Octobre 2018

Maxime Botti

RAM Systematic Fund

European Equities

Emerging Markets Equities

Emerging Markets Core Equities

North American Equities

Global Shareholder Yield Equities

Long /Short European Equities Fund

Long/Short Emerging Markets Equities

Long/Short Global Equities 

 

Performances mitigées pour les actions au cours d'un mois de septembre agité

Le fossé entre les Etats-Unis et le « reste » du monde s'est creusé de plus belle au troisième trimestre. Le mois de septembre s'est accompagné d'un environnement de hausse des taux d'intérêt aux Etats-Unis, conjugué à des frictions commerciales persistantes entre les deux plus grandes économies de la planète laissant les marchés émergents toujours plus déroutés. Les tensions commerciales entre Pékin et Washington couvent en arrière-plan depuis deux trimestres, mais la situation s'est encore détériorée en septembre avec des rodomontades dans les deux camps. Dans le reste du monde, les marchés européens ont été ébranlés par l'instabilité politique observée en Italie, où les objectifs budgétaires et de déficit du pays pour 2019 inquiètent, tandis que des conflits internes minent le gouvernement.

Les tensions commerciales entre les Etats-Unis et la Chine ont été exacerbées en septembre, avec la décision d'appliquer des droits de douane américains à quelque 200 milliards de dollars de produits chinois à compter du 24 septembre (en sus des 50 milliards de dollars déjà sujets à des prélèvements fiscaux). Dans le même temps, 60 milliards de dollars de biens en provenance des Etats-Unis ont été assujettis à des droits de douane accrus en Chine, un montant venant s'ajouter aux 50 milliards de dollars déjà taxés. En parallèle, l'indice S&P500 a signé sa meilleure performance trimestrielle depuis le quatrième trimestre 2013 : les actions américaines ont enregistré des gains généralisés, les investisseurs ayant profité de résultats trimestriels supérieurs aux attentes. La Fed a relevé les taux d'intérêt et consolidé les anticipations d'un nouveau geste cette année, réaffirmant qu'une économie vigoureuse garantirait probablement de nouveaux resserrements monétaires en 2019. Enfin, les cours pétroliers se sont discrètement raffermis jusqu'à atteindre un plus haut de quatre ans, ce qui pourrait également peser sur les perspectives de croissance mondiale et tourmenter un peu plus les marchés émergents.

Graphique du mois : Value et Growth : performances comparées dans les marchés émergents

Les valeurs de rendement des marchés émergents ont fait jusqu'à présent meilleure figure que les valeurs de croissance en 2018, ce qui suggère un mouvement de fuite vers la qualité de la part des investisseurs sur fond de montée des taux d'intérêt américains, de guerre commerciale qui se poursuit et de contraintes budgétaires croissantes dans certains pays en développement.

Value vs Growth in Emerging Markets

Source : RAM Active Investments & Bloomberg  - Remarque : recalculé en base 100
(dates: 01.2018 to 09.2018)