Commentaires de gestion

Changement de cap

15 Novembre 2021

Gilles Pradère

RAM (Lux) Tactical Funds - Global Bond Total Return fund - Gilles Pradère Senior Fund Manager, Fixed Income

Changement de cap

Au mois d’octobre, les dispersions ont été élevées dans les classes d’actifs. Les actions américaines et européennes ont sensiblement rebondi, tandis que les spreads des obligations d’entreprises, déjà relativement étroits, se sont fortement élargis. Les marchés de taux ont affiché une dispersion marquée, avec un aplatissement notable de la courbe des taux.

En effet, durant le mois, certaines banques centrales ont brutalement changé leur fusil d’épaule, alertant sur le fait que l’inflation pourrait durer plus longtemps que prévu. Même si les pressions se sont récemment intensifiées, la plupart des banques centrales avaient appelé à la patience et au compromis durant l’été alors que celles-ci étaient déjà élevées. Aucune des trois principales banques centrales n’a émis de signal alarmant jusqu’à présent, néanmoins, ce changement brutal a clairement surpris le consensus et déclenché la réévaluation des trajectoires politiques, essentiellement due au positionnement.

En réalité, la situation est fluctuante. L’économie reste impactée par la pandémie, mais des perturbations importantes demeurent du côté de l’offre face à une demande toujours soutenue. D’importantes distorsions statistiques viennent également compliquer l’analyse de la réelle dynamique des salaires, par exemple, tandis que l’effet de base amplifie le rebond de l’inflation. Dans une certaine mesure, après des années d’indicateurs relativement stables pour la plupart des économies, nous assistons à un regain de volatilité à ce niveau, mais si les banques centrales ne paniquent pas, les rendements réels devraient rester favorables et soutenir l’économie.

Dans l’ensemble, notre portefeuille a adopté une duration modérée conforme à l’attitude patiente des banques centrales face à une croissance solide. Nous avons procédé à quelques ajustements sans changer la philosophie de la stratégie. En début de mois, nous avons profité de l’élargissement des spreads pour vendre notre protection sur l’euro ainsi que les CDS sur les segments IG et HY américains. Face à des taux à long terme toujours bas en Europe, nous avons réduit notre exposition à ce segment en vendant certains futures sur les emprunts d’Etat allemands à 30 ans et diminué notre exposition aux obligations IG émergentes en USD compte tenu des bons résultats enregistrés. Notre portefeuille traditionnel a affiché une performance brute de -0,61%.

Nous avons liquidé notre position misant sur la pentification de la courbe des taux CAD en début de mois car la marge de pentification nous a semblé moins importante après le mois de septembre. Alors que la correction a essentiellement concerné les échéances inférieures à 10 ans, nos positions misant sur la pentification de la courbe des taux en Europe et aux Etats-Unis ont souffert, de même que notre position sur les taux autrichiens à 100 ans face aux taux allemands à 30 ans. Nous avons conservé ces positions compte tenu des niveaux extrêmes atteints et du portage attractif. Le portefeuille non traditionnel a enregistré une performance brute de frais de -0,28%.

Le positionnement du portefeuille de devises n’a pas changé durant le mois. Les positions longues sur le RUB et la NOK ainsi que l’exposition short à l’EUR ont porté leurs fruits, tandis que l’exposition short au CNY et longue au JPY a pénalisé la performance. Le portefeuille de devises a enregistré une performance brute de frais neutre.

En fin de mois, la performance nette de frais du fonds RAM (Lux) Tactical Funds – Global Bond Total Return Fund (classe B USD) s’établissait à -1,00%. La duration s’élevait à 3 ans et la qualité moyenne du crédit était de A.

 

* Source : RAM Active Investments