Commentaires de gestion

10 Juin 2021

Philippe Huber, Tony Guida

 

La classe PI USD du fonds RAM (LUX) Systematic Funds - Diversified Alpha Fund a clôturé le mois de mai sur une note légèrement négative (-27 pb).

Le mois de mai a été relativement plus calme en termes de dispersion des performances et de volatilité sur les marchés actions, le VIX étant désormais proche de son niveau d'avant-pandémie. A l'échelle mondiale, les marchés continuent de réagir à l'alternance entre craintes et besoin d'inflation ainsi qu'à la diminution des mesures de relance aux Etats-Unis qu'elle pourrait impliquer. L'envolée des matières premières, qui a commencé il y a 14 mois, se poursuit, notamment dans les secteurs de l'énergie et des produits agricoles.

Notre stratégie repose sur des algorithmes génétiques développés en interne qui construisent des portefeuilles composés de stratégies à court, moyen et long terme visant à profiter des tendances et des renversements de tendances entre et au sein des classes d'actifs. Dans cet environnement caractérisé par une diminution de la dispersion des actions et de la volatilité dans toutes les classes d'actifs, notre exposition tendancielle aux contrats à terme (notamment sur les matières premières) a une nouvelle fois soutenu la performance mensuelle. En revanche, l'inversion à court et moyen termes des programmes d'actions pénalise la performance.

La première quinzaine du mois a été très défavorable à notre exposition aux actions au comptant (notamment japonaises), tandis que notre exposition aux contrats à terme, dopée par les matières premières, a très bien tiré son épingle du jeu sur l'ensemble du mois. La performance de la composante actions du fonds a été négative (-172 pb) essentiellement en raison des positions short sur des secteurs plus cycliques. Le programme des contrats à terme a signé de belles performances (+135 pb), notamment grâce aux obligations et aux matières premières du métal. En effet, les stratégies d'inversion sur les obligations à moyen et court terme ont porté leurs fruits en mai. Avec une antériorité de 200 jours en moyenne, les stratégies axées sur la tendance dans le secteur des métaux ont permis au fonds d'atténuer les pertes des actions individuelles.

Les positions sur les contrats d'or et de nickel ont fourni la meilleure contribution mensuelle. En revanche, les contrats à terme sur les changes et sur la farine de soja ont pesé sur la performance.

*Source: RAM Active Investments