Commentaires de gestion

Un cheminement patient vers une sortie de crise définitive

10 Mai 2021

Gilles Pradère

RAM (Lux) Tactical Funds - Global Bond Total Return fund - Gilles Pradère Senior Fund Manager, Fixed Income

Après un premier trimestre difficile, les taux américains ont fini par se stabiliser en avril. Les actions américaines en ont profité, de même que les marchés européens et émergents après correction du récent raffermissement du dollar. Sur fond de léger resserrement des spreads de crédit, les obligations d'entreprises ont enregistré de bonnes performances. A l'inverse, les taux européens ont sous-performé, essentiellement en raison d'émissions importantes et d'espoirs grandissants d'une réouverture plus rapide des économies.

Comme en mars, les banquiers centraux ont continué à faire passer un message de patience tandis que les statistiques économiques ont confirmé le net rebond attendu depuis le début de l'année. Ces derniers évoluent par conséquent sur une corde raide, cheminant patiemment vers une sortie de crise définitive. Ils font en effet de leur mieux pour maintenir des conditions monétaires favorables, et attendent d'en voir les répercussions dans les données concrètes avant d'agir, comme l'a mentionné le président de la Fed. Dans ce contexte, la vigueur de la reprise du marché de l'emploi sera cruciale pour soutenir l'économie au-delà du rebond actuel lié à l'importante demande refoulée que la pandémie a occasionnée. En tout état de cause, la route vers les hausses de taux sera longue, mais aussi probablement accidentée, car le consensus, aujourd'hui relativement optimiste, pourrait être ébranlé par des déceptions.

Dans l'optique d'un resserrement monétaire encore distant de quelques trimestres, nous avons investi une partie de nos liquidités dans des obligations libellées en USD d'échéance 3 à 4 ans, principalement des titres émis par des agences, qui offrent un portage et un roll-down intéressants. Nous avons également couvert une partie de nos positions short sur les bons du Trésor américain, avec une couverture de la duration essentiellement assurée via des swaps. La courbe anticipant un resserrement significatif des taux en CAD, nous avons déployé nos liquidités dans des obligations d'échéance 4 à 6 ans émises par les provinces. Dans la mesure où les spreads restent étroits, nous avons liquidé une exposition aux obligations américaines les mieux notées exprimée via un ETF. Compte tenu de la légère baisse des taux en USD et d'une faible duration en Europe, le portefeuille a principalement bénéficié de sa composante « portage », en particulier les expositions aux titres BBB et à haut rendement. Notre portefeuille traditionnel a dégagé une performance de +0,20% (hors frais).

Nos stratégies long-short présentent des biais de façon à profiter des conditions de portage et de roll-down attrayantes. Notre surpondération du 10 ans par rapport au 30 ans en Europe a enregistré une performance légèrement positive, de même que notre position en faveur d'une pentification de la courbe des taux en CAD. Nous avons également ajouté une position sur les taux en USD à 7 ans par rapport aux taux à 30 ans car ce segment de la courbe offre à la fois un point d'entrée intéressant et un portage très positif. Notre portefeuille non traditionnel a enregistré une performance brute de +0,03%.

Nous avons conservé notre exposition au CNY, à la NOK, la SEK, au RUB, à la GBP et au CAD, contre une position short sur l'EUR et l'USD. Notre portefeuille de devises a signé une performance brute de frais de +0,03%.

En fin de mois, la performance nette de frais du RAM (Lux) Tactical Funds – Global Bond Total Return Fund (classe B USD) s’établissait à +0,16%. La duration s'élevait à 3,5 ans et la qualité moyenne du crédit était de A.

* Source : RAM Active Investments