Commentaires de gestion

11 Septembre 2020

Emmanuel Hauptmann

RAM Active Investments RAM (Lux) Systematic Funds - Long/Short European Equities Maxime Botti Partner & Senior Systematic Equity Fund Manager

La classe I EUR du fonds RAM (Lux) Systematic Funds - Long/Short European Equities Fund a signé une performance nette de frais* de 0,28%.

La politique du « quoi qu’il en coûte » de la Fed, qui cible désormais l’emploi et la croissance plutôt que l’inflation, a contribué à doper les marchés actions et soutenu l’excellente performance des stratégies Momentum. En Europe, cela a eu un effet particulièrement bénéfique pour notre portefeuille long qui a surperformé le marché en août, alors que l’appétit pour le risque des investisseurs a sensiblement nui aux positions short individuelles. Du côté long, nous avons pu bénéficier de l’évolution favorable de la stratégie Long Momentum qui ont décelé des titres intéressants en Suède et au Royaume-Uni. La surperformance de la stratégie a plus que compensé la sélection de titres value au sein du portefeuille long. Le style « value » reste délaissé dans la plupart des pays européens dès lors que la fin de la quête mondiale de croissance du chiffre d’affaires et du prochain « disrupteur » n’est pas en vue. Le portefeuille long continue d’éviter le secteur de l’énergie et exploite les nombreuses opportunités qui se présentent dans la santé et les technologies de l’information. Concernant les capitalisations boursières européennes, nous continuons d’observer une reprise intéressante au niveau des petites et moyennes capitalisations après le retard significatif accumulé depuis le début de l’année. Cette évolution nous semble positive car nos stratégies peuvent exploiter les opportunités offertes par divers segments de capitalisation boursière dans les deux parties du portefeuille. Au sein du portefeuille short, l’environnement favorable au risque qui s’est mis en place à la suite des déclarations conciliantes de la Fed a entraîné une hausse de la couverture des positions short sur le marché et une contribution négative des positions short individuelles en raison de niveaux de valorisation excessivement élevés.

*Source: RAM Active Investments