Commentaires de gestion

11 Juin 2020

Emmanuel Hauptmann

RAM Active Investments  RAM (Lux) Systematic Funds - North American Equities Maxime Botti Partner & Senior Systematic Equity Fund Manage

La classe d’actions PI USD du fonds RAM (Lux) Systematic Funds - North American Equities a terminé la période sur une performance (nette de frais) de 5,11%*, contre 5,05% pour l’indice MSCI North America TRN$. Après une chute de 35% inédite par sa rapidité, les actions américaines ont poursuivi leur ascension spectaculaire au mois de mai. L’optimisme entourant la réouverture progressive de l’économie mondiale a dominé le sentiment en mai. Alors que les restrictions sur les rassemblements publics sont progressivement levées et que les magasins et les restaurants ont été autorisés à accueillir leur clientèle en nombre limité, le chiffre quotidien des nouveaux cas confirmés de coronavirus a progressé légèrement dans certains pays, mais pas autant que ce que l’on aurait pu craindre. Toutefois, l’indice a ralenti sa progression les derniers jours de mai lorsque Donald Trump a annoncé la tenue d’une conférence de presse à propos de la Chine le vendredi 29 mai, suscitant des inquiétudes quant à un possible regain des tensions sino-américaines. Point positif, les marchés ont estimé que le point bas avait été atteint à la lecture des statistiques américaines pointant notamment la reprise d’activité dans les hôtels et restaurants. Malgré les chiffres alarmants des demandes d’allocation-chômage aux États-Unis (env. 40 millions, soit un actif sur quatre), les marchés semblent de plus en plus déconnectés de la réalité économique, essentiellement en raison des interventions de la Réserve fédérale dont le bilan a augmenté de 70% depuis début mars pour atteindre 7100 milliards de dollars. La surperformance relative a été portée par un effet de stock picking positif dans les technologies de l’information (systèmes logiciels et semi-conducteurs) et la finance (assurances et banques diversifiées) au Canada et aux États-Unis. Notre sous-pondération relative de l’immobilier a également fourni une contribution positive. En revanche, la consommation de base a essuyé des pertes tandis que les produits alimentaires et viandes sous vide ont réussi à limiter les dégâts.

*Source: RAM Active Investments