Commentaires de gestion

6 Décembre 2019

Emmanuel Hauptmann

RAM (LUX) SYSTEMATIC FUNDS – LONG/SHORT GLOBAL EQUITIES

La classe d'actions PI USD du fonds RAM (Lux) Systematic Funds - Long/Short Global Equities a signé une performance (nette de frais) de -0,43%* en novembre. Les marchés ont à nouveau évolué au gré du climat entourant les dernières négociations commerciales, les investisseurs attendant toujours avec impatience les preuves d’une avancée concernant la finalisation de la « phase 1 » de l’accord commercial. Le discours actuel suggère que tout va pour le mieux sur les marchés boursiers internationaux, et que la décision de la Fed de réduire ses taux d'intérêt à trois reprises a contribué à éviter une récession naissante. Le climat du marché s'améliore sensiblement malgré des données économiques sous-jacentes encore préoccupantes. Le recul de l'indice VIX à son plus bas niveau depuis sept mois atteste de la complaisance du marché. Les données économiques indiquent que les économies américaine et chinoise commencent à subir les effets délétères de la guerre commerciale, avec une décélération de la croissance économique en Chine, dont le niveau n’a jamais été aussi bas depuis 30 ans. Plus inquiétant encore peut-être, le niveau de défaut de la Chine a déjà égalé le total de l'an dernier (17,1 milliards de dollars), illustrant parfaitement les tensions sur le crédit et les difficultés des entreprises dans ce pays. Ce cumul de dette sans précédent explique notre positionnement dans le portefeuille short. En Europe, les marchés se sont envolés vers des sommets qui n’avaient plus été atteints depuis 2015, alors que les données économiques brossent un tableau tout à fait différent. Globalement, les deux portefeuilles de notre modèle Momentum ont neutralisé l’alpha généré par les positions Value. Au sein du modèle Momentum, les valeurs américaines des biotechnologies ont vivement rebondi sous l’effet du regain d’appétit pour le risque constaté en novembre, le secteur ayant inscrit l’une des meilleures performances mondiales en dépit de la faiblesse idiosyncratique de ses fondamentaux sous-jacents. Par ailleurs, nous avons également observé une potentielle transition structurelle hors des titres de croissance largement surévalués et vers les titres de type Value, à nouveau. Avec un segment Value devenant de plus en plus sélectif, nos modèles ont enregistré de très bonnes performances dans les portefeuilles short et long.

*Source: RAM Active Investments