Commentaires de gestion

6 Décembre 2019

Emmanuel Hauptmann

RAM Active Investments RAM (Lux) Systematic Funds - Long/Short European Equities Maxime Botti Partner & Senior Systematic Equity Fund Manager

La classe d’actions I EUR du fonds RAM (Lux) Systematic Funds - Long/Short European Equities a signé une performance nette de frais de +0,38%* en novembre. Les Bourses européennes se négociaient en novembre à des plus hauts qui n’avaient plus été observés depuis 2015 sur fond d’espoirs croissants de la signature prochaine d’un accord initial entre les États-Unis et la Chine, lequel mettrait fin à deux années de guerre commerciale. Le recul de l'indice VIX à son plus bas niveau depuis sept mois atteste de la complaisance du marché. En parallèle, le secteur manufacturier allemand poursuit sa contraction, quoique à un rythme plus lent. Ailleurs, l'économie britannique a enregistré une croissance de 0,3% au dernier trimestre, après s’être comprimée au deuxième trimestre, mais le taux annuel marque le pas à seulement 1%. Ces évolutions économiques (en grande partie) négatives ont été occultées par l’avancée des négociations commerciales. Dans le portefeuille long et malgré la tranquillité relative des marchés européens, nos stratégies à plus court terme ont été les plus performantes, tandis que Machine Learning et Momentum ont produit une incidence positive, tout comme Value. Sans grande surprise, la stratégie Low Risk/Defensive a signé la performance mensuelle relative la plus médiocre. Sur fond de rebond du marché, les investisseurs se sont détournés des titres cycliques au profit des titres défensifs en début de période et la volatilité factorielle a progressé sans bruit, comme en témoigne la forte hétérogénéité des valorisations et donc des positions. La performance relative des titres cycliques par rapport aux titres défensifs a également atteint des niveaux extrêmes, en raison des positions short prises par le marché pour se couvrir sur les titres cycliques, rendant plus généralement le contexte difficile à négocier pour les gérants quantitatifs. Nos positions short de moindre qualité (destructrices de flux de trésorerie) ont continué de rogner la performance, les titres « bon marché » de la consommation discrétionnaire s’orientant à la hausse à la faveur du regain d’appétit pour le risque du marché, au détriment de leurs homologues de meilleure qualité. S’agissant des positions short, notre portefeuille Momentum a généré un alpha substantiel, tandis que les moteurs Value et ML ont surperformé le marché dans son ensemble.

*Source: RAM Active Investments