Commentaires de gestion

6 Décembre 2019

Emmanuel Hauptmann

RAM Active Investments RAM (Lux) Systematic Funds - Emerging Markets Core Equities Maxime Botti Partner & Senior Systematic Equity Fund Manage

La classe d’actions Ip USD du fonds RAM (Lux) Systematic Funds – Emerging Markets Core Equities a signé une performance (nette de frais) de -0,15%* en novembre, en ligne avec celle de l’indice MSCI Emerging Markets TRN. Une fois encore, les marchés ont évolué au gré du climat entourant les dernières négociations commerciales entre Pékin et Washington. Les investisseurs attendent toujours avec impatience les preuves d’une avancée concernant la finalisation de la « phase 1 » de l’accord commercial, avec des marchés largement attentistes jusqu’à une éventuelle confirmation. Le discours actuel suggère que tout va pour le mieux sur les marchés boursiers internationaux, et que la décision de la Réserve fédérale de réduire ses taux d'intérêt à trois reprises a contribué à éviter une récession naissante. Bizarrement, la confiance du marché semble s’améliorer, alors même que les données économiques sous-jacentes semblent quant à elles se détériorer. Les données économiques publiées durant le mois indiquent que les économies américaine et chinoise commencent à subir les effets préjudiciables de la guerre commerciale qui fait rage depuis deux ans, avec une décélération de la croissance économique en Chine, dont le niveau n’a jamais été aussi bas depuis 30 ans. La croissance a également marqué le pas aux États-Unis. Les marchés émergents ont largement sous-performé leurs homologues développés (en dollars) au cours du mois, principalement du fait du raffermissement du dollar américain. Les pertes de notre portefeuille sont imputables dans leur quasi-totalité à l’allocation et à la sélection des titres en Chine. Notre allocation s’est en effet combinée à une sélection médiocre dans l’ensemble des secteurs cycliques tels que la finance, la consommation discrétionnaire et les services de communication. Au contraire, les choix de titres au Brésil et en Afrique du Sud ont été bénéfiques. Au Brésil, les titres des secteurs de l’énergie et de la finance ont contribué à la performance. Au niveau sectoriel, notre sous-pondération relative de la consommation discrétionnaire nous a desservis, tandis que la sélection inspirée des titres des matériaux et de la finance a permis au portefeuille de livrer une performance conforme à celle de l’indice de référence.

*Source: RAM Active Investments