Commentaires de gestion

7 Novembre 2019

Emmanuel Hauptmann

RAM Active Investments RAM (Lux) Systematic Funds - Long/Short European Equities Maxime Botti Partner & Senior Systematic Equity Fund Manager

La classe d'actions I EUR du fonds RAM (Lux) Systematic Funds - Long/Short European Equities Fund a signé une performance nette de frais de -0,30%* en octobre. Dopées par la décision de l’Union européenne d’accorder au Royaume-Uni un report de trois mois pour le Brexit, les statistiques encourageantes de l’activité manufacturière en Chine et les robustes afflux de capitaux vers la région, les actions européennes se sont envolées en octobre. Cette impression d’apaisement des tensions géopolitiques a continué de soutenir les actifs risqués, creusant encore l’écart entre les titres européens et leurs fondamentaux. Notre portefeuille long a généré un alpha important. Les stratégies Value et Machine Learning ont été les plus performantes sur le mois, soutenues par la dispersion du marché, qui nous a permis de profiter de valeurs présentant une rentabilité durable et générant des flux de trésorerie. Notre stratégie Momentum a pesé sur la performance après une correction en milieu de mois, tout comme notre stratégie Defensive. Le fonds a été pénalisé par la volatilité de nos stratégies short, à nouveau confrontées, quoique dans une moindre mesure, aux difficultés du mois de septembre : la forte hausse du marché motivée par l’accord commercial partiel entre les Etats-Unis et la Chine a conduit les investisseurs à acheter des titres sans discernement. Les entreprises de faible qualité (qui détruisent des flux de trésorerie) ont été plébiscitées par le marché aux dépens de celles qui présentent des fondamentaux plus solides (les valeurs de qualité). Par conséquent, en milieu de mois, l'écart entre les portefeuilles long et short de la stratégie Momentum s’est creusé, essentiellement sous l’effet d’une rotation sectorielle douloureuse ayant pesé sur les deux parties du portefeuille ; les secteurs des biens de consommation de base, des technologies de l’information et de l’immobilier se sont tous inscrits en baisse tandis que l'énergie, la finance et les matériaux ont progressé. La meilleure performance relative mensuelle a été générée par la stratégie Short Value. Sur le plan géographique, les positions longues sur la Belgique ont été très fructueuses, tout comme la sélection dans les deux parties du portefeuille en Finlande et aux Pays-Bas. A l’inverse, les titres faisant l’objet de positions short au Royaume-Uni et en Allemagne ont surperformé, générant une contribution négative. 

*Source: RAM Active Investments